Togo: Quant ça marche, il faut le dire

20 Mai 2019

Le projet d'appui à l'insertion et à l'employabilité des jeunes dans les secteurs porteurs (PAIEJ-SP) vise à la création de dizaines de milliers de nouveaux emplois.

Il bénéficie sur la période 2016-2020 d'un soutien de la Banque africaine de développement (BAD) pour près de 12 milliards de Fcfa.

L'objectif est de parvenir à 20 000 emplois directs et 150.000 emplois indirects.

A ce jour, 14.000 emplois ont été créés (dont 42% de femmes) et près de 15.000 emplois indirects

Le PAIEJ-SP aide via des micro-prêts les primo entrepreneurs individuels, les primo entrepreneurs en groupements évoluant vers les sociétés coopératives et les PME-PMI qui sont au centre même du dispositif du financement. Essentiellement dans le secteur agricole

Georges Bohossou, le représentant pays par intérim de la BAD pour le Togo, s'est félicité de ces bons résultats.

'La BAD ne peut qu'être fière et s'apprêter pour de nouvelles initiatives en ce sens pour soutenir les efforts du gouvernement et aider la population ', a-t-il déclaré lundi.

Orabank, partenaire du projet, juge également les effets particulièrement positifs d'autant que la totalité des prêts accordés a été remboursée.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.