Madagascar: Conférence des Evêques - Haro sur la vie chère, la corruption et l'insécurité

Lors de l'Assemblée Plénière ordinaire du 8 au 16 mai 2019 de la Conférence Épiscopale de Madagascar, la cherté de la vie, la corruption, les meurtres, la dégradation des valeurs traditionnelles malgaches ont été, entre autres, soulignés.

Et justement, c'est dans ce contexte que s'inscrit la visite du Pape François sur le sol malgache du 6 au 10 Septembre prochain. En effet, à l'issue de l'Assemblée Plénière ordinaire du 8 au 16 mai 2019 de la Conférence Épiscopale de Madagascar, le Cardinal Tsarahazana Désiré, dans une missive, trouve qu'il faut profiter de « cette grâce que le Seigneur nous offre pour corriger les défaillances de notre vie nationale ». Avec cinq arguments à l'appui, le Cardinal estime que « la foi n'est pas encore bien enracinée même si les églises sont remplies de fidèles», que « c'est le chacun pour soi qui règne », que « la vie est chère », que « la corruption est la norme », que « la justice est devenue anarchique », que « les meurtres se multiplient un peu partout. Malgré les efforts considérables communs des forces de l'ordre et du peuple, l'insécurité n'est pas encore maîtrisée », que « les familles sont divisées » et que « les promesses non tenues sont devenues monnaie courante et la politique hypocrite ne fait que diviser la nation », que «beaucoup ne voient pas chez les responsables accomplissant leur mission de vrais patriotes. Par contre les mauvaises habitudes continuent : pas de soucis du bien commun mais plutôt, recherche des intérêts personnels ».

Aucun modèle. Et ce n'est pas tout. Le Cardinal Tsarahazana Désiré regrette le fait que la jeunesse n'ait pas de modèle à imiter et se noie dans les pratiques immondes de la vie, en l'occurrence la drogue qui réduit les capacités de travail. A côté, il souligne « la dégradation des valeurs traditionnelles malgaches et de la dignité de la personne humaine et plus particulièrement de la "Maison Commune" de Madagascar ». C'est dans ce contexte que le Pape François va, de ce fait, venir à Madagascar et (re)mettre en exergue le « fihavanana » et le « vivre ensemble ».

Visite papale. Au programme, il visitera plusieurs personnalités importantes, entre autres, le Président de la République, Andry Rajoelina, la société civile, ou encore les leaders religieux. Une visite est également prévue au centre Akamasoa du Père Pedro à Andralanitra, et il célèbrera l'Eucharistie à Soamandrakizay Androhibe. A côté de ce programme chargé, et d'après les informations que nous avons reçues, le Souverain Pontife va surtout « semer l'Espérance et la Paix ».

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.