Algérie: Plus de 62.000 policiers mobilisés pour les examens de fin d'année

Alger — La Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) a mobilisé 62.714 policiers à travers le territoire national pour veiller à la sécurisation des 11937 centres d'examen de fin d'année des trois cycles (primaire, moyen et secondaire) au titre de l'année 2019, a indiqué dimanche un communiqué des services de la Sûreté nationale.

"Les forces de police se déploieront sur le terrain notamment au niveau du périmètre extérieur des centres d'examen et assureront l'acheminement et la distribution en toute sécurité des sujets d'examen à travers tous les centres ainsi que le transport des copies vers les centres de collecte", précise le communiqué.

"Des patrouilles mobiles et pédestres des éléments de police ont été également mobilisées parallèlement à la période de début des examens durant laquelle une grande affluence des candidats accompagnés de leurs familles est enregistrée, et ce pour garantir la fluidité routière au niveau des axes principaux menant aux centres d'examen et interdire le stationnement des véhicules près des centres d'examen", souligne la même source.

La même source a fait état de l'exploitation des différents moyens techniques modernes en vue de soutenir les patrouilles sécuritaires mobilisés pour sécuriser cet évènement".

La DGSN met à la disposition des citoyens le numéro vert 15-48 et celui de secours 17, outre les supports de communication numérique de la Sûreté nationale pour tout signalement.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.