Cote d'Ivoire: Rupture collective de jeûne - Cissé Bacongo offre un repas à la communauté musulmane de Koumassi

Dans le cadre du jeûne musulman qui a débuté le 6 mai 2019, le ministre Cissé Ibrahim Bacongo, député-maire de Koumassi, a offert un repas collectif à la communauté musulmane et à ses invités.

C'était dans la soirée du 18 mai 2019, à la Grande mosquée de Koumassi. Plusieurs guides religieux (pasteurs, responsables catholiques) et hommes politiques ont pris part à ce moment de partage qui est devenu une tradition à Koumassi.

Pour le député suppléant Sangaré Yacouba, par ailleurs conseiller municipal, représentant le ministre Cissé Bacongo, le mois de ramadan est un moment de partage.

« C'est donc dans ce cadre que le ministre offre ce repas collectif dans un esprit d'union et de solidarité. Nous voulons cultiver le vivre-ensemble à Koumassi », a-t-il soutenu.

L'imam Aboubacar Bakayoko, représentant du Conseil supérieur des imams (Cosim), a tenu à exprimer sa gratitude au maire Cissé Bacongo et à son conseil pour ce sens du partage.

Au nom de la communauté musulmane de Koumassi, El Hadj Konaté Daouda, imam principal de la Grande mosquée de Koumassi, a également exprimé sa gratitude au député-maire de Koumassi et à son équipe.

Avant de rappeler que la veille déjà, il avait offert deux (2) tonnes de sucre et une (1) tonne de riz au Cosim et d'autres vivres (riz, lait, pâtes alimentaires) aux personnes vulnérables.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.