Angola: Un diplomate s'attend à une coopération saine entre le pays et les Etats-Unis

Luanda — Le premier ambassadeur de l'Angola aux Etats-Unis, José Patrício, a déclaré dimanche qu'il s'attendait à une "coopération saine et mutuellement avantageuse" entre les deux pays et les deux peuples.

José Patrício, nouvel ambassadeur d'Angola auprès du gouvernement turc, a fait cette déclaration à l'Angop dans le cadre du 26e anniversaire de la reconnaissance de l'Angola par les autorités des États-Unis d'Amérique, où il a été le premier chef de la représentation diplomatique angolaise.

Jose Patrício a dit qu'il se souvenait de cette date avec "une certaine nostalgie" pour avoir été "un événement marquant dans l'histoire de la diplomatie angolaise, processus très complexe qui s'est déroulé au lendemain de la guerre froide, mais toujours avec toutes les tendances idéologiques".

Indépendant depuis le 11 novembre 1975, l'Angola a dû attendre 17 ans pour qu'il soit reconnu par les autorités américaines, ce qui n'a lieu que le 19 mai 1993.

La reconnaissance de l'Angola par les États-Unis d'Amérique s'est produite une année après les premières élections multipartites angolaises tenues en 1992.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.