Congo-Kinshasa: Retour triomphal de Moïse Katumbi en RDC

Après trois ans d'exil, Moïse Katumbi, poids lourd de l'opposition, est rentré ce lundi à Lubumbashi. Une foule immense est venue accueillir l'ancien gouverneur du Katanga, au sud-est de la RDC.

Ils sont plusieurs milliers qui sont venus accueillir Moïse Katumbi, dont ils gardent des bons souvenirs de gestion. Parmi eux maître Willy Kalumba : "C'est connu de tout le monde, Moïse Katumbi a bien géré la province du Katanga. Il était d'ailleurs le gouverneur modèle. Il y a un temps où presque tous les gouverneurs prenaient pour modèle la province du Katanga."

Derrière chaque bonne œuvre de Moïse Katumbi, il avait toujours ses intérêts privés derrière, rétorque Thierry Mukelekele, communicateur du FCC, proche de l'ancien président Joseph Kabila. "Quand vous voyez là où Moïse a fait des infrastructures, derrière, il y a ses intérêts ou il y a quelque qu'il a placé. Prenons le cas de seulement de la commune Kamalondo, on a refait quelques artères parce qu'il y a des intérêts au stade Tout Puissant Mazembe, notre stade."

Pour Thierry Mukelekele, Moïse Katumbi s'est d'ailleurs enrichi quand il était gouverneur du Katanga : "Moïse Katumbi s'est enrichi par ceux-là qui l'ont créé, c'est-à-dire le PPRD, spécialement son fabricant Joseph Kabila, en lui permettant d'aider l'essor du Katanga. C'est un business-man, il a su trouver. Moïse s'est enrichi pendant les 8 ans de sa gestion."

Affirmation rejetée par Golden Kalala, jeune Katumbiste. "S'enrichir au gouvernorat, je ne pense pas. Parce que, lorsqu'il avait démissionné, il y avait au moins 3 missions d'audit qui étaient venues auditer sa gestion pour ses 8 ans à la tête de la province du Katanga. Ces missions d'audit ont abouti à des résolutions meilleures, voilà pourquoi il n'a jamais été inquiété ou traduit en justice."

Golden Kalala estime même que les poursuites judiciaires contre son leader n'étaient que des grotesques montages alors que Thierry Mukelekele, lui, pense que ces dossiers ne sont pas encore clos.

Notons que l'arrivée de Moïse Katumbi à Lubumbashi a paralysé le mouvement dans une grande partie de la ville, notamment à cause des embouteillages.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: Deutsche Welle

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.