20 Mai 2019

Gabon: Ministère de la Pêche et de la Mer - Début de l'enquête-cadre et socio-économique

Les agents du Ministère de la Pêche et de la Mer parcourent actuellement toute l'étendue du territoire national pour recueillir des informations relatives à la pratique de la Pêche au Gabon.

Après avoir participé à un séminaire sur les méthodes de collecte de données la semaine dernière, les agents enquêteurs sont à pied-œuvre. Les pêcheurs du site Bac-aviation sont parmi les premiers à avoir reçu les équipes qu'envoie le Ministère de la Pêche. Situé derrière l'aéroport de Libreville, la pêche y est très pratiquée. Malgré l'eau et les pirogues, l'état du lieu ne facilite pas la bonne marche des activités : « C'est un site de fortune, vu que nous n'avons pas de site de débarquement. Un arrêté ministériel nous avait octroyé un site de débarquement que nous-mêmes avions choisi. Il se situe vers l'IGAD », a indiqué Sandro David Edzo'oh, président de la "Coopérative les Emergents". Mais ce site situé non loin de celui qu'ils utilisent actuellement n'ayant pas encore été aménagé, les pêcheurs de Bac-aviation continuent de débarquer leurs poissons sur ce lieu qu'ils jugent inapproprié.

Durant les entretiens avec les enquêteurs, les pêcheurs ont saisi l'occasion pour leur énumérer les difficultés rencontrées sur l'eau, lorsqu'ils vont chercher du poisson avec leur pirogue : « Depuis que le Parc a été créé, ça tue la pêche. Avant, la pêche était bonne. Tous les endroits où on pêchait avant se trouvent dans le parc. L'espace qu'on nous a laissé est trop petit. Les pêcheurs de Cocobeach, ceux d'Ambowè, ceux d'ici, on pêche tous dans la même zone », ils veulent que l'administration trouve une meilleure solution. Les pêcheurs ont aussi évoqué les nombreuses amendes infligées par les brigades de surveillance.

Présente sur le terrain avec son équipe, Lucienne Dipoma, chef du service de la pêche artisanale, estime que cette collecte de données dans le secteur de la pêche est une bonne initiative :« L'enquête cadre permettra d'avoir une certaine visibilité du secteur pêche. Cette opération facilitera la mise en place de politiques efficaces pour le secteur de la pêche. Il faut savoir ce qu'on a à gérer pour planifier une bonne gestion ».

A l'issue de l'enquête, une base de données sera élaborée pour faciliter la prise de décision. L'intégration de ces statistiques revêt un caractère prioritaire, permettant de disposer des informations nécessaires à la définition d'une politique de développement du secteur. Ces données doivent être mises à la disposition des différents utilisateurs pour leur permettre d'assurer le suivi de l'évolution du secteur afin de procéder à différentes interventions adéquates. Elles permettent aussi, d'une part, d'identifier les contraintes liées à la production et au développement de la pêche et de proposer des mécanismes pour les lever, et d'autre part, de connaitre le profil socio-économique des pêcheurs.

Copyright © 2019 Gabonews. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.