Afrique: Lutte contre l'immigration clandestine - La Côte d'Ivoire et la France décident de renforcer leur coopération

Le ministre français de l’Intérieur, Christophe Castaner avec son homologue ivoirien, Sidiki Diakité,

Le ministre ivoirien de l'Intérieur et de la Sécurité, Sidiki Diakité, a reçu ce lundi 20 mai 2019, à Abidjan, son homologue français Christophe Castaner.

Dans le cadre de la lutte contre l'immigration clandestine, la France et la Côte d'Ivoire ont décidé de renforcer leur coopération.

« La France nous a promis de nous appuyer dans le contrôle aux frontières mais aussi nous aider à mettre en place des projets qui puissent permettre à nos jeunes de rester sur place en Côte d'Ivoire », a déclaré le ministre Sidiki Diakité, à l'issue de la rencontre.

Pour le premier responsable de la sécurité en Côte d'Ivoire, « l'immigration irrégulière préoccupe nos pays. Ce sont des bras valides qui quittent nos pays pour l'Union européenne.

Toute sortie est un appauvrissement de la Côte d'Ivoire ». c'est pourquoi, dit-il, « un Ivoirien en situation irrégulière n'a pas sa place dans les pays de l'Union européenne.

Il a sa place en Côte d'Ivoire où il peut exercer les fonctions nécessaires, les activités nécessaires pour construire son avenir et le gouvernement travaille à cela ».

Pour sa part, l'émissaire français, Christophe Castaner, a rassuré que son pays mettra à la disposition de la Côte d'Ivoire les moyens nécessaires.

« Il faut améliorer nos échanges pour pouvoir lutter activement contre les filières de passeurs qui, au fond, ne font qu'exploiter la misère humaine et font rêver des choses qui en réalité n'existent pas ».

Le ministre français de l'Intérieur est arrivé le dimanche 19 mai 2019, à Abidjan pour une visite de 48h. Il a été reçu le même jour par le Chef de l'État Alassane Ouattara à sa résidence à Cocody.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.