Algérie: Le Tribunal militaire de Blida rejette la demande de libération provisoire de Louisa Hanoune

Louisa Hanoune, Secrétaire générale du Parti des Travailleurs (PT)

Alger — Le Tribunal militaire de Blida a rejeté lundi la demande de libération provisoire de la Secrétaire générale du Parti des Travailleurs (PT), Louisa Hanoune, selon ses avocats maîtres Mokrane Ait Larbi et Boudjamaa Ghechir.

"La chambre d'accusation a examiné l'appel introduit par la prévenue Louisa Hanoune pour sa libération", ont-ils indiqué ajoutant que "l'audience s'est déroulée normalement, et après les délibérations, la chambre d'accusation a appuyé la décision du juge d'instruction portant son placement en détention provisoire".

Mme Hanoune a été convoquée auparavant par le juge d'instruction près le tribunal militaire de Blida pour être entendue dans le cadre de l'enquête ouverte contre Athmane Tartag, Mohamed Mediène et Said Bouteflika, poursuivis pour "atteinte à l'autorité de l'Armée et complot contre l'autorité de l'Etat".

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.