Congo-Kinshasa: Ilunga Ilunkamba à la Primature

Photo: Photo Présidence RDC
Sylvestre Ilunga Ilunkamba, nouveau Premier Ministre a été reçu par le Président Tshisekedi le 20 mai 2019

Tels les catholiques qui se réjouissent de la fumée blanche, à l'heure du choix du nouveau Pape au sein du basilic Saint Pierre, les congolais ont assurément poussé un ouf de soulagement ce lundi 20 mai 2019, après que Kasongo Mwema, porte-parole du Chef de l'Etat, ait enfin annoncé devant la presse, le nom du futur Premier Ministre, en la personne de Sylvestre Ilunga Ilunkamba.

Membre du Front Commun pour le Congo (FCC), plateforme majoritaire à l'Assemblée nationale, l'heureux nommé prévoit, d'ores et déjà, de réaliser, autant que faire se peut, les désidératas de la population congolaise, conformément aux points primordiaux du Président de la République, Félix Tshisekedi. Lesquels points s'étendent principalement sur le social, la santé, l'éducation, la sécurité et la paix dans les coins comme aux confins de la République.

Départ !

Après plus de quatre mois d'attente et d'incertitude quant à la nomination d'un Premier ministre, la voie d'un ordre institutionnel estompée depuis l'alternance du 24 janvier 2019, s'éclaircit, peu à peu, avec la désignation, par le Chef de l'Etat Félix Tshisekedi, d'Ilunga Ilunkamba Sylvestre, nouveau Chef du Gouvernement, qui succédera à Bruno Tshibala. Ce dernier qui, nommé un vendredi 7 avril 2017 par ordonnance présidentielle signée par l'ex-président Joseph Kabila, a eu à déposer ce même lundi 20 mai sa démission entre les mains du numéro Un du pays. Et qui, par la même occasion, a déclaré, au chevet des professionnels des médias, qu'il sort de la Primature la tête haute, en ayant accompli les missions qui lui ont été confiées par le peuple congolais notamment, l'organisation des élections, conformément aux prescrits de l'Accord de la Saint Sylvestre.

Parachever la vision

Comme il a eu lui-même à le sous-tendre lors de sa prise de parole qui, du reste, a suivi l'annonce de sa nomination, le prochain locataire de la Primature ainsi connu devra se triturer les méninges afin de former aussi rapidement le Gouvernement. De telle sorte que le budget 2019 qui, jusque-là, n'a point été voté au Parlement, faute de l'investiture de la nouvelle équipe de gouvernance, puisse être aussi promulgué, afin de concourir à un véritable modus agendi de la res publica. Sylvestre Ilunga, puisque c'est de lui qu'il s'agit, s'est, par ailleurs, engagé à mobiliser toutes ses capacités pour pouvoir contribuer, de manière idoine, à l'amélioration des conditions de vie des citoyens congolais dans la transparence et la bonne gouvernance. C'est-à-dire, en luttant dans la même optique que Tshisekedi Tshilombo, contre la corruption, le tribalisme, le népotisme, etc. Aussi, veut-il concourir à un bon fonctionnement de la coalition FCC-CACH, au niveau de l'équipe gouvernementale.

Pas de divergences politiciennes

Pour ce faire, il convient vraisemblablement à ces deux plateformes qui sous-tendent la démarche d'une coalition et non simplement de cohabitation, à pouvoir tirer les leçons du processus de la désignation du Premier Ministre qui a pris plusieurs mois de tractations. Cela, en démantibulant tout germe des positions extrémistes, en vue d'obtenir rapidement un consensus concernant la formation du Gouvernement. Car, l'important est de concourir, avec des stratégies adéquates, à l'éclosion de la RD. Congo qui, depuis plusieurs années, est considérée comme un pandémonium, voué à une reconstruction rapide.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.