Cote d'Ivoire: FIF - Le boycott ne nous a rien apporté (Koné Abdoulaye)

La Fédération Ivoirienne de Football ( FIF) sera en assemblée générale extraordinaire le samedi 25 mai 2019 à Yamoussoukro.

Le Groupement de présidents de clubs opposés au Comité exécutif de la FIF, GX a décidé de ne pas boycotter cette rencontre d'échange et de débat.

" De façon unanime, le GX sera présent à Yamoussoukro pour l'Assemblée générale du 25 mai", avait annoncé le porte-parole du GX Armand Gohourou le samedi 18 mai 2019. Dans cette courte déclaration, Armand Gohourou n'a pas livré les véritables motivations de cette décision.

Joint au téléphone, le lundi 20 mai 2019 pour comprendre les raisons de la présence annoncée du GX à Yamoussoukro, Armand Gohourou a indiqué " que c'est dans le cours normal de participer à une assemblée générale". Il a fait remarquer que pour cette assemblée, le comité exécutif de la FIF a respecté le délai de convocation.

À la question de savoir si l'enjeu (modifications des textes de la FIF, mise en place de la Commission électorale, la commission de recours... ) de cette assemblée est l'une des motivations réelles de la présence annoncée du GX, le porte-parole du GX a répondu par la négative .

« C'est dans le cours normal des choses. C'est normal que le GX soit présent pour participer au débat ».

Koné Abdoulaye, coordinateur du GX a fait savoir qu'il est important pour le GX de prendre toute sa place dans le débat qui aura lieu le 25 mai 2019.

L'enjeu est de taille. « Qu'est-ce que le boycott nous a apporté ? Rien ! Aucune décision ne doit être prise sans que nous ne donnions, notre avis, notre position. Le GX fera entendre sa voix », a appuyé Koné Abdoulaye.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: L'Intelligent d'Abidjan

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.