Cote d'Ivoire: Des réflexions engagées pour l'actualisation des données statistiques du travail

Un nouveau système statistique des services en charge du travail et de son plan d'opérationnalisation est envisagé. Un atelier tripartite de validation de ce système s'est ouvert le lundi 20 mai 2019 dans un complexe hôtelier à Cocody.

Coulibaly Bintou, directrice générale du travail au ministère de l'Emploi et de la Protection sociale et présidente du comité d'organisation de l'atelier a dit que l'idée d'une réforme du système statistique des services en charge du travail a été initiée en 2017. Il visait à poser un diagnostic du système actuel.

Dramane Aïdara, représentant pays Côte d'Ivoire du Bureau international du travail (BIT) à propos de l'importance des statistiques du travail a dit : « Elles constituent à la fois un levier indispensable pour la formulation de politiques adoptées dans le domaine de bonne gouvernance du marché du travail et un baromètre des performances réalisées pour l'administration du travail eu égard aux objectifs fixés dans le cadre de la promotion du travail décent.

Dans cette perspective, les statistiques du travail contribuent à une bonne visibilité de l'impact des réformes en matière de travail et de protection des travailleurs et de leurs familles ».

Bagaté Bolou, Inspecteur général du ministère de l'Emploi et de la Protection sociale, représentant le ministre Abinan Kouakou Pascal a aussi souligné l'importance des données dans le développement d'un pays : « La production de statistiques riches et fiables constitue, à n'en point douter un véritable outil de développement, car source d'information et par voie de conséquence, d'apporter des solutions aux problèmes identifiés dans le monde du travail ».

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Intelligent d'Abidjan

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.