21 Mai 2019

Cote d'Ivoire: Attecoubé/Manifestation contre l'insécurité - Le préfet d'Abidjan Vincent Toh Bi ramène le calme dans la commune

Présentée comme une manifestation contre l'insécurité dans la commune d'Attécoubé, let mouvement a vite dégénéré ce lundi'20 mai 2019.

Tôt le matin on pouvait lire des posts sur les réseaux sociaux relayant de des informations relatives à des tirs à balles réelles qui auraient atteint des manifestations.

Des officines s'y à donnaient à coeur joie évoquant même des pertes en vies humaines.

Sur le terrain, le Préfet de la Région des Lagunes, préfet d'Abidjan Vincent Toh Bi qui a ramené le calme a engagé des discussions avec les manifestants. Son témoignage:

"Ce matin, de nombreuses personnes ont envahi les rues de la Commune d'Attecoubé .

Cette manifestation initialement présentée comme une simple protestation pour des motifs sociaux internes à la Commune a dégénéré en bagarres rangées et violences par endroits.

Nous avons passé la journée à nous entretenir avec la jeunesse et les chefs religieux dans les rues et à la Mairie pour un retour au calme.

À ce stade et à l'heure de ce post, il n'y a AUCUNE PERSONNE DÉCÉDÉE, comme certains relais l'ont fait croire.

Les blessés de ces manifestations sont pris en charge dans des formations sanitaires d'Abidjan et nous leur avons rendu visite.

Nous invitons par conséquent à la non propagation de rumeurs et de fausses nouvelles qui n'aident pas à la gestion de cette crise de ce jour.

Nous appelons également les populations d'Attecoubé au calme, car les préoccupations soulevées connaissent déjà un début de traitement adéquat"

Cote d'Ivoire

Propos de Valentin Kouassi, président de la Jpdci urbaine

Le président national de la jeunesse urbaine du Parti démocratique de Côte d'Ivoire est en… Plus »

Copyright © 2019 Fratmat.info. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.