Afrique de l'Ouest: Projet Swedd - Mariatou Koné obtient la participation du Président Nigérien à la prochaine table ronde

La ministre Mariatou Koné a, au nom du Président de la République, Alassane Ouattara, exprimé à nouveau la compassion de toute la nation ivoirienne au peuple frère du Niger frappé récemment par des deuils.

Le Professeur Mariatou Koné, Ministre ivoirienne de la Solidarité, de la Cohésion Sociale et de la Lutte contre la Pauvreté, par ailleurs actuelle Présidente du Comité régional de Pilotage (CRP) du projet d'autonomisation des femmes et de dividendes démographiques (SWEDD) a été reçue en audience ce lundi 20 mai 2019 par le Président de la République du Niger, son excellence Mahamadou Issoufou.

Au cours de cette audience, la Présidente en exercice du CRP a obtenu la participation du Président Nigérien à la prochaine table ronde du Swedd prévue en juillet à Niamey.

"Nous avons demandé la présence effective du Président de la République pour la cérémonie d'ouverture le 06 juillet, ici même, à Niamey. Et le Président a décidé de ne pas nous lâcher, il sera donc présent" s'est félicitée la Ministre Mariatou Koné.

Cette table ronde qui coïncide avec le sommet des Chefs d'Etat et de Gouvernement de l'Union Africaine, vise à mobiliser ressources additionnelles dans la mise en œuvre dans les 7 pays bénéficiaires du Swedd.

Le projet régional d'Autonomisation des Femmes et de Dividende Démographique au Sahel (SWEDD) est un projet qui a démarré ses activités en 2015 dans six pays (Burkina Faso, Côte d'Ivoire, Mali, Tchad, Niger, et la Mauritanie).

Ce programme œuvre pour accélérer la transition démographique et déclencher le dividende démographique et la réduction des inégalités entre les sexes au Sahel.

Profitant de cette audience, la première responsable en charge de la Solidarité et de la Cohésion Sociale en Côte d'Ivoire, a au nom du Président de la République, Son Excellence Alassane Ouattara, exprimé à nouveau la compassion de toute la nation ivoirienne au peuple frère du Niger frappé récemment par des deuils.

En effet, 27 soldats nigériens ont été tués dans une attaque terroriste le 14 mai près de la frontière malienne et plus de 70 personnes ont été brulées vives dans l'explosion d'un camion-citerne à Niamey le 6 mai.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.