Ile Maurice: ICAC - Un policier tire un coup de feu lors pour intimider son épouse

Il a tiré un coup de feu pour effrayer sa femme. C'est du moins ce que cette sentinelle qui était en poste devant l'Independent commission against corruption (ICAC) a déclaré lorsqu'il a été questionné par rapport à une balle manquante de son arme de service. L'incident a eu lieu dimanche dernier.

Le constable, qui compte huit ans de service, fait face à des problèmes conjugales. Lors d'une dispute avec son épouse au téléphone, il a tiré un coup de feu pour l'intimider. Par la suite, il a déclaré à son supérieur que l'arme qui est en sa possession a une balle en moins. Mais soumis à un interrogatoire serré, il a fini par avouer. Par la suite, il a fait savoir qu'il est stressé et poursuivra sa déposition ultérieurement, en présence d'un homme de loi.

Le policier a été examiné par un psychologue et a été relevé de toute fonction qui requiert le port d'une arme à feu.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.