Ile Maurice: Accident impliquant Thierry Henry - Un psychiatre témoigne

Le procès intenté contre le député du PMSD, Thierry Henry, tire à sa fin. Mais avant de soumettre ses plaidoiries, l'avocat de la défense, Me Hervé Duval, a appelé un psychiatre à la barre hier, lundi 20 mai. C'était devant le magistrat Sacheen Boodhoo en Cour intermédiaire.

Le Dr Taroolsing Ramkoosalsing a été appelé à expliquer les symptômes et observations lorsqu'une personne souffre d'un 'acute stress disorder'. «Non, je n'ai pas examiné l'accusé en question mais cet état d'acute stress disorder. Ce stress est le résultat d'un traumatisme» a expliqué le témoin.

Le médecin avance que ce stress est difficile à décerner. A une question de Me Duval, qui voulait savoir si une personne se trouverait dans un état second s'il souffre de ce problème, il répond que la personne aurait l'air abasourdi.

La poursuite, représentée par Me Abdool Rahim Tajoodeen contre-interrogera le Dr Taroolsing Ramkoosalsing le 3 juillet. Les deux parties soumettront leurs plaidoiries le même jour avant que le magistrat prononce un jugement.

Pour rappel, cinq accusations formelles pèsent sur le député du PMSD: homicide involontaire, conduite en état d'ivresse, refus de se soumettre à un alcotest, «failing to provide a specimen of blood/urine» et «obstructing police officer». Les faits remontent au le dimanche 3 avril 2016. La BMW de Thierry Henry a percuté le maçon Stéphano André, qui est mort sur le coup. Dans un premier temps, l'épouse du député bleu, Vicky Henry, a raconté à la police qu'elle était au volant. Elle a été admise en clinique après l'accident. Par la suite, Thierry Henry est venu de l'avant et a dit que c'est lui qui était au volant au moment de l'accident.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.