21 Mai 2019

Madagascar: Construction et réhabilitation de routes - Forte implication des partenaires, selon l'ARM

Le MAHTP, l'ARM et leurs partenaires poursuivent la réhabilitation et la construction de routes à Madagascar.

La réhabilitation des routes nationales se poursuivent, dans la Capitale, tout comme dans quelques régions éloignées. Les impacts seront important, à l'exemple de la Rocade qui offrira une économie 600 000 heures par an, en termes de déplacement.

293 millions d'Euros ont été accordés par la BEI (Banque Européenne d'Investissement) à Madagascar, dans le cadre de trois accords. L'ARM (Autorité Routière de Madagascar) a cité la Modernisation du réseau routier à Madagascar, la Reconstruction post catastrophe des infrastructures et le Développement du réseau périurbain à Antananarivo. Dans la Capitale, les projets concernés, initiés par le MAHTP (Ministère de l'Aménagement du Territoire, de l'Habitat et des Travaux Publics) visent le développement de ses infrastructures routières pour améliorer la circulation urbaine et faciliter les échanges économiques au Nord et au Sud de l'île, a indiqué l'ARM. « Nous pouvons citer, premièrement, la réhabilitation de la RN6 (Ambanja - Antsiranana) et de la RN13 (Ambovombe - Taloagnaro) pour le projet Modernisation du réseau routier à Madagascar. Deuxièmement, la reconstruction post catastrophe des infrastructures comprenant la réhabilitation des voiries urbaines à Antananarivo d'une longueur totale de 47km, constitué par les parties urbaines des routes d'accès à la ville d'Antananarivo composés de la RN1, la RN2, la RN3, la RN4, la RN7, la route d'Itaosy et la bretelle d'Avarabohitra, la réhabilitation des digues de Sisaony, Mamba, Andriatany et Vahilava protégeant les parties basses de l'agglomération d'Antananarivo ; les travaux de confortement du Viaduc de Sahasinaka sur la ligne FCE et la réhabilitation de la digue de Kiembe incluant la construction d'une nouvelle route digue reliant le port de Toliara à la RN7. Et troisièmement, nous avons la construction de la Rocade Nord-Est et Est pour le projet de Développement du réseau périurbain à Antananarivo », a indiqué l'ARM dans son communiqué.

Surplus. Rappelons qu'une mission de la BEI a été de passage à Madagascar du 10 au 16 mai 2019 pour constater l'avancement des travaux liés à la construction de la nouvelle Rocade ainsi qu'aux projets de reconstruction post catastrophe des infrastructures dont le Viaduc de Sahasinaka, le réseau de routes urbaines et les digues aux alentours de l'agglomération d'Antananarivo. La forte délégation composée de cinq responsables, a été dirigée par Laurence Doumenc, Chargée d'opérations principales à la BEI qui a manifesté sa satisfaction dans l'avancement des travaux en cours, en précisant lors de la visite du projet Rocade l'impact du projet sur la population par une économie 600 000 heures par an en termes de déplacement. Au cours des rencontres avec les partenaires étatiques, la mise en œuvre du projet de modernisation a été discutée ainsi que les potentialités d'utilisation d'éventuels reliquats de ces prêts sur d'éventuels projets prioritaires du MAHTP. La nécessité de renforcement des ressources de l'ARM pour lui permettre de gérer au mieux ces projets ont constitué un point important des discussions menées par la délégation auprès du Ministre de l'Economie et des Finances (MEF) ainsi que du Ministre de l'Aménagement du Territoire, de l'Habitat et des Travaux Publics (MAHTP).

Madagascar

Rajoelina obtient la majorité absolue des députés, selon la Céni

La Commission électorale nationale indépendante a dévoilé samedi 15 juin les… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2019 Midi Madagasikara. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.