Madagascar: Infrastructures d'assainissement - Le président Rajoelina en prospection dans les zones inondables

Le président Andry Rajoelina et le ministre Hajo Andrianainarivelo, en visite dans plusieurs quartiers de la Capitale pour constater l'évolution des travaux d'infrastructures.

Antananarivo doit être une Capitale où il fait bon vivre, selon le président Andry Rajoelina, lors de sa visite dans plusieurs quartiers, hier, en compagnie du ministre de l'Aménagement, de l'Habitat et des Travaux Publics, Hajo Andrianainarivelo.

Les travaux de construction d'infrastructures avancent à grand pas. C'est ce qu'a constaté la délégation conduite par le président de la République Andry Rajoelina, lors d'une visite dans plusieurs quartiers inondables d'Antananarivo, hier. Certaines infrastructures sont déjà opérationnelles, à l'exemple des stations de pompages rénovées à Ampefiloha. En effet, ces stations permettent d'éviter l'inondation des bas-quartiers en période de pluies, grâce à l'amélioration du drainage des eaux usées et des eaux pluviales. Leur rénovation s'inscrit dans le cadre du PIAA (Programme Intégré d'Assainissement d'Antananarivo), qui vise également à améliorer l'environnement sanitaire pour réduire les maladies liées à la stagnation des eaux usées, en particulier chez les enfants. « Je sais ce qui se passe ici en période de pluies. Cette installation permet de pomper les eaux usées et les eaux de pluies vers le canal Andriantany. Ce canal sera bétonné pour qu'il n'y ait plus d'eaux sales qui s'accumulent dans votre quartier. Nous allons également mettre en place des bacs à ordure et des camions bennes pour améliorer l'assainissement. A votre demande, un lavoir, un grand bassin public sera construit pour la population de ce quartier », a déclaré le président de la République lors de sa descente à Ampefiloha.

Routes. Le chef de l'Etat a tenu, à peu près, le même discours à Besarety, qui figure également parmi les quartiers inaccessibles à cause des inondations, en période de pluies. D'après les explications, la route de Besarety sera rénovée en béton, avant la fin de cette année. Le président Andry Rajoelina a également parlé d'éclairer les voies publiques, de favoriser la création d'emplois et de se battre pour faire baisser les prix des carburants. A Ambohimanarina et Andraharo, la délégation a constaté de visu l'avancement des travaux de grande réhabilitation, menés par le MAHTP (Ministère de l'Aménagement, de l'Habitat et des Travaux Publics). « Nous avons alloué spécialement 6 milliards d'Ariary pour la réhabilitation des routes d'Antananarivo. Je suis ici avec le ministre responsable de ces projets, pour voir comment les travaux avancent et qu'est-ce qui doit encore être fait. Il faut qu'Antananarivo ait de belles routes, de belles infrastructures, pour que l'on ait envie de vivre dans cette ville », a martelé le président Andry Rajoelina. En effet, de nombreux projets sont en cours de mise en œuvre, et leurs promoteurs, ainsi que leurs partenaires, affirment qu'il ne s'agit que d'un début...

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.