Madagascar: Groupe sectoriel Nutrition - Renforcement de capacités en Nutrition en Situations d'Urgence

Au premier trimestre de cette année, le Système de Surveillance nutritionnelle du Ministère de la Santé publique et appuyé par le Fonds des Nations Unies pour l'Enfance (UNICEF) a révélé que 24 communes du Grand Sud sont en état d'alerte nutritionnelle et 73 en état d'urgence.

Pour mieux faire face à cela, une quarantaine d'acteurs faisant partie du « Groupe sectoriel Nutrition » vont bénéficier cette semaine d'un atelier de cinq jours sur le renforcement de capacités intitulé « Nutrition en Situations d'Urgence ». L'atelier se déroulera dans la capitale et l'objectif principal est ainsi à long terme de prévenir dans la mesure du possible les décès maternels et infantiles pouvant encore être évités et/ou prévenus.

Pour information, 460 000 femmes et 400 000 enfants sont sévèrement touchés par l'insécurité alimentaire dans cette zone (notamment : Amboasary, Ambovombe, Ampanihy, Bekily, Beloha, Betioky, Taolagnaro et Tsihombe) où près de 60% de la production agricole ont été réduits à néant, en raison notamment de la pluviométrie insuffisante et de la chenille légionnaire.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.