Cote d'Ivoire: Duékoué - Une tension perceptible entre les transporteurs et les conducteurs de moto-taxis

Une tension est perceptible depuis le lundi 20 mai 2019, entre les transporteurs et les conducteurs de moto-taxis à Duékoué, laissant planer des risques d'affrontement.

Les premiers n'acceptent plus le fait que les moto-taxis assurent l'activité de transport de personnes et des biens dans les zones des sous-préfectures notamment. Ils entendent par conséquent mettre un terme à ce qu'ils perçoivent comme de la concurrence déloyale.

Cette exigence ne rencontre pas l'assentiment des conducteurs de moto-taxis, fermement décidés à s'y opposer.

Ceux-ci avancent l'argument selon lequel le transport est libéral et que peut donc l'exercer toute personne le désirant. Pourvu qu'elle soit en règle vis-à-vis des dispositions légales régissant le secteur.

Les autorités et les forces de police, alertées, ont pris les dispositions nécessaires pour parer à toute éventualité.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.