21 Mai 2019

Sénégal: Message du Conseil pontifical aux musulmans - Invite à la fraternité humaine universelle, à l'occasion du Ramadan

« Chrétiens et musulmans : promouvoir la fraternité humaine universelle », c'est le titre du message de cette année que le Conseil Pontifical pour le Dialogue Interreligieux (CPDI) adresse aux musulmans pour le mois de Ramadan.

Dans le document, le secrétaire du CPDI, Mgr Miguel Angel Ayuso Guixot au nom de toute son organisation, milite pour faire progresser la culture du dialogue entre musulmans et chrétiens

Connu pour sa fameuse mission « promouvoir le dialogue inter-religieux », le Conseil pontifical pour le dialogue interreligieux (Cpdi) a adressé en ce mois béni de ramadan un message à l'endroit des frères musulmans : « Chrétiens et musulmans : promouvoir la fraternité humaine universelle ».

Son secrétaire, Mgr Miguel Angel Ayuso Guixot, dira: « le mois de ramadan, consacré au jeûne, à la prière et à l'aumône, est également celui d'un affermissement des liens spirituels que nous partageons dans l'amitié entre musulmans et chrétiens ».

Et le secrétaire du Cpdi de poursuivre, à travers un document qui est parvenu à la rédaction hier, lundi 20 mai : « je suis donc heureux de saisir cette occasion pour vous souhaiter une célébration du ramadan aussi féconde que paisible ».

Dans son message adressé aux fidèles de l'Islam au nom du conseil pontifical pour le dialogue inter-religieux, Mgr Guixot lance son appel en ces termes : « nous, musulmans et chrétiens, sommes appelés à nous ouvrir aux autres, à les connaître et à les reconnaître en tant que frères et sœurs ».

Et de poursuivre : «de cette manière, nous pouvons abattre des murs élevés par la peur et l'ignorance et chercher ensemble à construire des ponts d'amitié qui sont fondamentaux pour le bien de l'humanité tout entière.

Nous pouvons ainsi cultiver dans nos familles et nos institutions politiques, civiles, et religieuses, un nouveau mode de vie où la violence est rejetée, la personne humaine est respectée », s'est-il convaincu.

Selon lui le dialogue est le gage des libertés fondamentales car, dira-t-il « pour respecter la diversité, le dialogue doit chercher à promouvoir le droit de toute personne à la vie, à l'intégrité physique et aux libertés fondamentales telles que la liberté de conscience, de pensée, d'expression et de religion ».

Mgr Miguel Angel Ayuso Guixot de conclure : « je souhaite que le geste et le message de la fraternité trouvent un écho dans le cœur de tous ceux qui occupent des postes d'autorités dans les domaines de la vie sociale et civile de toute la famille humaine, qu'ils nous conduisent tous à mettre en pratique non seulement une attitude de tolérance, un vivre ensemble vrai et paisible ».

Sénégal

Quand l'industrie de farine de poisson détourne la nourriture et les moyens de subsistance

Greenpeace Afrique demande aux gouvernements des pays d’Afrique de l’Ouest de mettre fin à… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2019 Sud Quotidien. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.