Sénégal: Effondrement du mur à Yeumbeul occasionnant mort d'enfants - Des mesures conservatoires prises par les autorités

Au lendemain de l'effondrement du mur d'une maison menaçant ruine qui a entrainé la mort de deux enfants à Yeumbeul Sud dans le quartier Dame Seck, les autorités administratives et territoriales ont effectué une descente sur le lieu du drame.

Le sous-préfet Oumar Dia en compagnie du commissaire Diouf alias « Jack Bauer » de ladite localité, le maire de la collectivité territoriale étant représenté par son directeur de cabinet, la délégation s'est d'abord déplacée à la maison mortuaire pour présenter ses condoléances à la famille éplorée. Une maison située à quelques mètres du lieu du drame qui ne désemplit pas depuis hier.

Sur place, les décombres jonchent le sol, une grosse partie du mur s'étale sur le sol comme une grosse plaie béante.

La situation de délabrement avancé de la maison qui n'a point inquiété les locataires pousse l'autorité administrative à prendre des mesures pour la sécurité et des locataires et des populations mitoyennes.

« Nous avons pris des mesures conservatoires .D'abord, le propriétaire est sommé d'arrêter les travaux de réparation car la maison présente des signes de vieillesse et de délabrement en disposition du code de construction en vigueur», a fait savoir Oumar Dia, sous-préfet de l'arrondissement des Niayes.

Et de poursuivre sur les autres mesures concernant les locataires que la mairie se chargera de déloger et de reloger afin de garantir une sécurité pour ces personnes.

La situation de délabrement a aussi influé sur l'annonce du sous-préfet de tenir un recensement des maisons menaçant ruine qui pullulent dans l'arrondissement, et cela en collaboration avec la protection civile pour avoir une situation réelle de la zone, renseigne le sous-préfet.

Un recensement qui s'avère toutefois difficile avec la zone qui a souffert des affres des inondations et que les eaux de pluies stagnantes ont beaucoup impacté sur la solidité des bâtiments qui présentent de grosses balafres, à cause de l'humidité du sol.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.