Cameroun: Show aérien - De la magie dans les airs

Ce spectacle interarmées a offert une démonstration de force le 19 mai dernier, en même temps qu'il a mis en évidence la proximité entre armée et population.

Drapeau tricolore sur le dos, l'adjudant Joseph Ngou Njombe range son matériel, l'air de rien. Avec trois camarades du Bataillon des troupes aéroportées basé à Koutaba dans le département du Noun, région de l'Ouest, il vient pourtant d'effectuer une descente en parachute de 4000 mètres ! L'atterrissage sur ses deux jambes, droit comme une aiguille, est accueilli par les hourras et les acclamations des milliers d'observateurs ayant investi le 19 mai dernier la Base aérienne 101 de Yaoundé.

La prestation de ces quatre mousquetaires boucle ainsi une heure de show aérien. A la veille de la grande parade au Boulevard du 20 mai, la tradition du lâcher des parachutistes est respectée. L'événement organisé en présence de nombreuses personnalités à la tête desquelles Joseph Beti Assomo, ministre délégué à la présidence chargé de la Défense, tient toutes ses promesses.

Cette véritable synergie interarmées des forces de défense et de sécurité du Cameroun se déroule au-dessus des regards de civils curieux. Personne ne veut quitter le ciel des yeux une seule seconde, et louper le ballet impressionnant des hélicoptères ou autres aéronefs. Les militaires, hospitaliers, disposent les gamins au premier rang, pour qu'eux aussi se délectent du spectacle. Les hôtes distribuent également des bouteilles d'eau aux invités affichant quelques signes de fatigue.

« J'habite le quartier Emana. C'est ma première fois ici à la Base. J'aime ce que je vois, et naturellement, je reviendrai », promet Blaise. Comme ce jeune homme, le public a apprécié le défilé aérien placé lui aussi sous le thème de cette 47e Fête nationale : « Unité dans la diversité, atout majeur du peuple camerounais dans sa marche résolue vers l'émergence ».

Deux innovations majeures sont à inscrire au compte de ce 19 mai 2019. L'acheminement de l'aide humanitaire d'urgence à des populations en situation de crise ainsi que la participation d'un escadron de la Sûreté nationale se sont insérés dans les démonstrations orchestrées par les pilotes, les mécaniciens, les fusiliers commandos de l'air, les éléments du Bataillon spécial amphibie, du Bataillon d'intervention rapide et de la Gendarmerie nationale.

On le comprend bien, plusieurs composantes de l'armée sont impliquées dans cet exercice aéroterrestre avec pour fil conducteur la lutte contre les groupes terroristes. Le scénario, une prise d'otages, a permis la déclinaison de moyens terrestres et aériens. Au terme du show, enfants et adultes ont découvert les atours de l'armée camerounaise. La grande muette s'ouvre et se dévoile au gré d'une foire-exposition. Et déjà, des idées de vocation emplissent les cœurs des tout-petits.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.