Cameroun: Contingent congolais - Magistral !

Les unités du groupement para-commando qui composaient le carré du détachement congolais ont effectué un passage remarquable hier

Ils sont entrés au Boulevard du 20 mai hier comme on entre dans l'histoire. Celle de l'intégration sous-régionale en marche. Lentement, sûrement et sereinement. Les éléments des unités du groupement para-commando de l'armée congolaise, invités spéciaux à cette 47e édition de la fête nationale, ont marqué la parade militaire au Boulevard du 20 mai. Par leur pas lent para-commando, en rangs serrés, ils ont apporté leur touche à la réussite du défilé militaire.

Et par solidarité de corps, ils ont effectué leur passage au rythme des sonorités distillées par la musique de la Garde présidentielle. Un passage salué par des ap plaudissements nourris du président de la République, Paul Biya, et de nombreuses personnalités présentes au Boulevard du 20 mai. Le détachement congolais était constitué de 160 éléments au béret rouge. A savoir, un carré de 144, quatre chefs de section, un commandant d'unité, le drapeau et sa garde et le commandant du carré.

Ces éléments ont forcé l'admiration, en défilant avec des sacs commando Opex, en lieu et place des parachutes. Car, comme le veut la tradition au sein de cette unité, le défilé s'effectue avec les parachutes. Mais comme il était difficile de les transporter au Cameroun, des sacs commando ont été utilisés.

Et selon les explications du colonel Guy Blaise Kakinda Helebaut, chef du détachement des Forces armées congolaises invité au défilé du 20 mai à Yaoundé, commandant en second du groupement para-commando au Congo, il fallait effectuer 90 pas sur une distance de 17 mètres.

Le passage de l'armée congolaise s'est déroulé sous le regard du chef d'état-major général des armées du Congo, le général de division Guy Blanchard Okoi. Ce dernier était parmi les invités spéciaux du président de la République, Paul Biya.

Ce détachement est arrivé au Cameroun mardi dernier, à l'invitation du chef de l'Etat, chef des formes armées, Paul Biya. Sa présence à la fête nationale du Cameroun, est l'expression de la qualité de la coopération bilatérale que le Cameroun entretient avec le Congo, pays ami et voisin

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.