21 Mai 2019

Congo-Brazzaville: Commune de Brazzaville - Les conseillers planchent sur les affaires d'intérêt local

La détermination des modalités de manutention manuelle dans les marchés et les conditions d'exercice des Start-up font partie des sujets qui seront abordés par les élus locaux de Brazzaville, du 20 au 29 mai, au cours de la quatrième session ordinaire et administrative du conseil départemental et municipal.

Les manutentions figurent parmi les principales causes d'accident de travail et de maladies professionnelles. Est considéré comme manutention, toute opération de transport ou de soutien d'une charge qui exige l'effort physique d'un ou de plusieurs travailleurs. Par contre, les risques liés aux manutentions sollicitent à l'excès les os, les articulations ou encore les tendons et les muscles. Elles peuvent provoquer des accidents, des fatigues, des douleurs ou des maladies au premier rang desquelles figurent les lombalgies.

En plénière, les conseillers vont valider ou désapprouver pour l'année 2018 le compte administratif et celui de gestion de la commune. Ils plancheront aussi sur la détermination des conditions d'exercice des start-up, notamment les kiosques portant les labels des sociétés de télécommunications dans l'espace urbain ainsi que sur la revisitation des contrats de bail datant de deux ans et plus entre la mairie de Brazzaville et les tiers.

Les conseillers municipaux ratifieront ou vont désapprouver l'offre technique et financière de Cic Relais Consult Group pour l'accompagnement dans l'implantation d'un système qualité et la certification internationale ISO 9001V2015, d'un arrondissement ou quartier pilote de la commune de Brazzaville. En clair, la ISO 9001V2015 définit les critères pour un système de management. Cette norme repose sur un certain nombre de principes de management de qualité, notamment une forte orientation client, la motivation et l'engagement de la direction, l'approche processus ainsi que l'amélioration continue.

Les élus locaux de Brazzaville examineront également trois autres projets dont l'élévation, à titre exceptionnel de Arnaud Robinet, maire de la ville de Reims, au rang de citoyen d'honneur de la ville de Brazzaville ; le deuxième complète la délibération n°21/85 du 25 mars 1985 portant institution des frais de constitution du dossier « autorisation de construire » dans l'espace urbain de Brazzaville et enfin le troisième est lié à l'approbation du contrat de concession à l'association des vendeurs et transporteurs de l'arrondissement 2 Makélékélé, la construction et la gestion des toilettes publiques.

Selon le président du conseil municipal et départemental de Brazzaville, Christian Roger Okemba, « l'urgence est aux actions concrètes et à l'évaluation directe. Les résultats attendus constitueront les indicateurs de performances ».

A cet effet, il a profité de l'occasion pour faire un bilan partiel de l'institution communale en relevant, entre autres, l'aménagement des gares routières dans les arrondissements de Makélékélé et de Talangaï ; le lancement de l'opération dénommée « Brazza 100 jours » qui consiste à boucher les trous sur la chaussée des routes de Brazzaville; le peaufinage de la coopération décentralisée avec la ville de Reims qui avait fait don d'appareils sanitaires à la polyclinique municipale Albert Leyono, rehaussé d'une formation en radiologie en faveur des gestionnaires de cette structure.

Dans le cadre de la coopération décentralisée, après sa récente mission de service en Côte d'Ivoire, le président du conseil municipal et départemental de Brazzaville a informé l'assemblée locale de l'opportunité de la Banque africaine de développement d'accompagner les collectivités locales en proposant des taux préférentiels pour la mise en œuvre des politiques de développement. Nous devons donc, a-t-il indiqué aux élus locaux, saisir cette occasion. En matière de gestion traçable et du management de changement, Christian Roger Okemba s'est félicité de la mise en œuvre du guichet unique.

« Nous pouvons faire appel aux experts des autres institutions pour étudier les projets bancables. Avec l'apport de tous les conseillers, nous allons toujours œuvrer pour le bien-être de nos concitoyens », a conclu le maire de Brazzaville.

Congo-Brazzaville

Coopération - Vilio Hanooshike Hifindaka se félicite des progrès réalisés entre le pays et la Namibie

L'ambassadeur namibien en poste à Brazzaville a exprimé sa satisfaction, le 21 juin, au terme des… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2019 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.