21 Mai 2019

Sénégal: Accès au logement - La BHS lance le "Diaspora bonds"

Dakar — La Banque de l'habitat du Sénégal (BHS) a lancé mardi son projet de Diaspora bonds, un emprunt obligatoire par appel public à l'épargne présenté comme "une première" sur le marché financier au sein de l'Union monétaire ouest africain (UEMOA).

Le projet devrait permettre une amélioration de la capacité technique des acteurs et encourager la promotion des mécanismes de financement des travailleurs de l'informel non pris en compte par le système bancaire classique, a dit Mamadou Bocar Sy, directeur général de la BHS, Soulignant que la diaspora représente le 1/3 des ressources et des épargnes de l'institution bancaire.

La BHS émet, sur le marché financier régional, un emprunt obligataire par appel public à l'épargne, de type Diaspora Bonds, dénommé "BHS 6,25% 2019-2024" en vue de mobiliser 20 milliards de FCFA.

Cette levée de fonds est destinée, principalement, au renforcement des moyens de la BHS pour lui permettre de répondre efficacement aux sollicitations de sa clientèle, de soutenir la commercialisation des logements déjà réalisés et de financer les investissements prévus dans son Plan d'Orientation Stratégique "POS 2020" (pôles urbains de Diamniadio et du Lac Rose, financement des promoteurs immobiliers et des projets immobiliers des clients de la banque... ).

"L'Etat du Sénégal a bien voulu défiscaliser l'opération de la diaspora bonds que la BHS et ses partenaires ont initiés. Et nous espérons vivement que cela va abonder sur les prix finaux de logement", a déclaré Mamadou Bocar Sy.

Avec un taux d'intérêt de 6,25%, le projet, étalé sur 5 ans (2019-2024), constitue, selon le directeur général de la BHS, "une première sur le marché financier au sein de l'Union monétaire ouest africaine (UEMOA)".

Mamadou Bocar Sy estime également qu'en perspective de la construction de la nouvelle ville de Diamniadio et du Lac rose, ce projet "devrait être une belle opportunité pour les 100.000 logements annoncés par le président de la République".

De la même manière, "il va développer toutes les formes d'accès au logement notamment la location simple et la location-vente", a dit Mamadou Bocar Sy.

Pour sa part, le directeur national de la Banque centrale des Etats de l'Afrique de l'ouest (BCEAO), Ahmadou al Aminou Lo a salué le pari de la BHS de fixer le taux à 6,25 % contre 7,2 %.

Selon lui, l'effet de financement sur le logement a un impact significatif sur tous les autres secteurs économiques.

Face aux risques inhérents à ce mode de paiement, Ahmadoul al Aminou Lo a aussi déclaré que la BCEAO "mettrait en œuvre des dispositions réglementaires ayant pour but notamment de renforcer la surveillance de cette activité et sa supervision prudentielle".

Sénégal

CAN 2019 - Qui de l'Algérie ou du Sénégal succédera au Cameroun ?

Le Sénégal et l'Algérie se retrouvent ce vendredi 19 juillet 2019 au Caire pour la finale de la 32e… Plus »

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.