Congo-Kinshasa: Tshitshi - Obsèques du 30 mai au 1er juin

Photo: laprosperiteonline
Etienne Tshisekedi

Les obsèques de feu Etienne Tshisekedi wa Mulumba, décédé le 1er février 2017, sont annoncées pour la fin de ce mois, selon un communiqué du ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération Régionale repris en boucle dans les réseaux sociaux, tout au long de la journée d'hier mardi 21 mai 2019.

Selon ce document particulièrement destiné aux ambassadeurs en poste à Kinshasa, le rapatriement de sa dépouille mortelle de Bruxelles à Kinshasa est prévu le jeudi 30 mai. La levée du corps devrait intervenir le 31 mai, suivie de son exposition au stade des Martyrs, avant son inhumation, le samedi 1er juin, dans le mausolée en pleine construction du côté de N'Sele, dans la banlieue Est de Kinshasa.

En raison du statut de l'illustre disparu, ancien Commissaire général adjoint (vice-ministre) dans le gouvernement des Commissaires généraux (1960), ancien ministre, ancien ambassadeur, ancien commissaire du peuple (député national), ancien Premier ministre, et père de l'actuel Chef de l'Etat, Félix Antoine Tshisekedi, plusieurs de ses homologues Chefs d'Etat seront présents aux obsèques.

Alors que de nombreuses sources attestent que les funérailles de celui que de nombreux Congolais appelaient affectueusement « Ya Tshitshi » vont avoir lieu entre le 30 mai et le 1er juin 2019, c'était motus et bouche cousus hier du côté du staff de son parti, l'UDPS (Union pour la Démocratie et le Progrès Social). Selon des indiscrétions parvenues au Phare, la mouture du programme imputée au ministère des Affaires Etrangères serait susceptible de modification. Il n'y aurait pas, semble-t-il, de certitude quant à la date exacte de la fin des travaux d'aménagement du mausolée où le défunt devrait reposer pour l'éternité.

Par conséquent, un report n'est pas à écarter s'il est acquis que la dernière demeure d'Etienne Tshisekedi ne serait pas prête à la date du 30 mai 2019. L'unique acquis du moment est que les préparatifs sont fort avancés, tant à Kinshasa qu'à Bruxelles.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Le Phare

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.