Algérie: Ouargla - "El - Gaâda", une tradition ramadhanesque qui se perpétue

Ouargla — "El-Gâada" ramadhanesque, une tradition de rendez-vous familial et convivial que se donnent les habitants d'Ouargla durant le mois de Ramadhan, est perpétué et est accompagné d'une panoplie d'activités, traditionnelles et modernes, pour meubler leurs soirées.

Initié par l'association locale "Dani Dan" pour la culture et le patrimoine d'Ouargla, ce regroupement, inscrit aussi dans le cadre du programme d'animation ramadhanesque, constitue une occasion pour les familles Ouarglies de sortir passer des moments agréables en compagnie du voisin et des invités, se dégourdir les jambes, prendre l'air et échanger des avis sur le legs séculaire et l'ancrage des valeurs de la cohésion sociale.

Peaufiné par l'association précitée, le programme d'animation arrêté dans ce cadre prévoit, après les prières de Tarawih (surérogatoires), l'animation à la Maison de la culture "Moufdi Zakaria" à Ouargla, de contes puisés de la culture populaire amazighe et des traditions locales, ainsi que des joutes oratoires et littéraires, dont des morceaux de poésie et des chants du répertorie local "Dani-Dani" et des concours de proverbes et de devinettes.

L'avènement de ce mois est également marqué d'autres traditions qui refont surface, à l'instar de la rencontre familiale conviviale appelée "Dayer", une pratique ancienne mise à profit par les voisins et amis pour raffermir leurs liens et cimenter la cohésion sociétale.

Cette tradition que les Ouarglis s'emploient à préserver se manifeste une rotation rencontres, agrémentées de gâteaux et de plats culinaires traditionnels, savamment préparés pour être servis après la prière de Tarawih.

Contactés par l'APS, de nombreux Ouarglis estiment que "El-Gaâda" constitue une réunion conviviale idoine pour les amis, voisins et proches, pour partager une table, lire des versets coraniques et échanger des informations et des connaissances.

Pour certains, ces actions séculaires commencent à s'estomper dans les grandes zones urbaines en raison de facteurs divers.

La maison de la culture "Moufdi Zakaria" vit, depuis le début du Ramadhan, au rythme de soirées rehaussées par de riches activités culturelles et artistiques, concoctées avec le concours de la direction de la Culture de la wilaya.

Cet édifice accueille également des concours, dont celui intitulé "Entre familles" et organisé par l'association "El-Motribiya pour les arts" d'Ouargla, qui drainent chaque soir de nombreuses familles venues enrichir la culture générale et creuser dans l'écrin du patrimoine Ouargli pour faire face aux questions y afférentes.

Des représentations théâtrales, des activités récréatives et ludiques, des chants religieux, des concours, des conférences et des conférences religieuses, sont à l'affiche du programme du mois de Ramadhan concocté par plusieurs associations artistiques et culturelles locales, en coordination avec les directions de la Culture et des Affaires religieuses et des Wakfs.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.