Cote d'Ivoire: Mario Pezzini (directeur du Centre de développement de l'Ocde) - "L'économie informelle est un véritable fléau"

Photo: Togonews
Le siège de l'OCDE à Paris

Les pays où les inégalités économiques et sociales sont les plus marquées ont en commun une économie informelle. C'est le cas de la Côte d'Ivoire où l'informalité de l'économie a, ipso facto, une forte incidence sur la situation des emplois avec 93,6% d'emplois informels, à l'exception de la Fonction publique.

Mario Pezzini, directeur du Centre de développement de l'Ocde, estime que « l'économie informelle est un véritable fléau et constitue l'ennemi du développement inclusif et de la protection sociale ».

Pour lui, « cela ne doit pas être un fardeau pour les gouvernements de lutter contre l'informalité de l'économie et de promouvoir la protection sociale.

Ce sont les clés du développement inclusif et cela permet de chasser la pauvreté. La coopération multilatérale peut contribuer à l'atteinte de cet objectif et nous sommes fiers de la contribution de notre centre dans ce sens ».

A l'en croire, la planète enregistrait, en 2018, 3,8 milliards de personnes de classe moyenne. Même si ce chiffre est intéressant, Mario Pezzini a fait remarquer que la vulnérabilité de ces personnes est très forte, du fait essentiellement de l'informalité de l'économie et de leurs emplois, mais également des inégalités.

Créé en 1962, le Centre de développement de l'Ocde est forum indépendant de partage de connaissances et de dialogue, permettant aux pays membres de l'Ocde et aux économies en développement de collaborer sur un pied d'égalité.

Le Centre conduit des analyses sur des problèmes structurels susceptibles d'avoir un impact sur le développement mondial.

Grâce à une approche pluridisciplinaire, il s'intéresse également aux enjeux spécifiques des pays émergents et en développement, afin d'aider les gouvernements à formuler des politiques économiques novatrices.

Comptant 54 membres, le Centre vient d'enregistrer l'entrée de 5 nouveaux pays, à savoir, le Rwanda, le Togo, l'Equateur, le Guatemala et El Salvador.

Leurs représentants ont, chacun, tenu un discours de remerciement et de félicitation à l'ouverture de la réunion qui a été modérée par le vice-Président ivoirien, Daniel Kablan Duncan. Leur entrée au Centre est une étape décisive dans leur processus d'intégration à l'Ocde.

Rappelons que l'Ocde est une organisation internationale d'études économiques dont les pays membres - des Etats développés pour la plupart - ont en commun un système de gouvernement démocratique et une économie de marché.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.