Burkina Faso: Soutien aux personnes vulnérables

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a accordé une audience, au directeur des programmes d'urgences de l'UNICEF, le vendredi 17 mai 2019, à Kosyam.

Après un passage dans les zones en proie aux crises humanitaires, le directeur des programmes d'urgences de l'UNICEF, Manuel Fontaine, a marqué une halte au palais présidentiel de Kosyam, le vendredi 17 mai dernier.

Le président du Faso, Roch Kaboré et son hôte ont échangé sur les actions de l'organisation dans le domaine humanitaire et du développement en général.

Le périple de Manuel Fontaine l'a conduit dans certaines localités. Il a cité, entre autres, les villes de Dori et Kaya, localités qui ont enregistré un afflux massif de réfugiés venant des zones confrontées aux attaques terroristes.

«Notre visite dans certaines zones du pays nous a permis de réaffirmer l'engagement de l'UNICEF auprès de l'enfance au Burkina Faso, surtout dans un moment un peu difficile avec les personnes déplacées», a affirmé M. Fontaine.

Des actions, a-t-il dit, sont prévues avec plus de présence de l'UNICEF au pays des Hommes intègres et de manière décentralisée sur le terrain, afin d'être au contact des populations pour la vaccination contre la rougeole, des actions de scolarisation, des réalisations de forages.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Burkina Faso

Plus de: Sidwaya

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.