Algérie: Laghouat - Large implication des associations dans les activités ramadhanesques

Laghouat — De nombreuses associations caritatives et autres juvéniles multiplient, en ce mois sacré du Ramadhan, les actions de solidarité et de bienfaisance en faveur des passagers et nécessiteux dans les différentes communes de la wilaya de Laghouat.

Ces activités, en hausse d'une année à l'autre, ont tendance à se généraliser pratiquement à différents points du réseau routier de la wilaya, notamment les axes de la RN-1, RN-23 et RN-47, eu égard à sa position stratégique au centre du pays, et des endroits ont été choisis pour dresser des tentes et aménager des espaces d'accueil des usagers de ces routes, leur offrant un repas chaud d'Iftar (rupture du jeûne) et même de S'hour (repas d'avant reprise du jeûne) autour d'une table bien garnie et dans une ambiance conviviale.

La grande table d'Iftar, installée au niveau du centre de la formation professionnelle de Gueltat Sidi Saâd (Nord de Laghouat), connait, dès l'après-midi, un bourdonnement des jeunes, chacun sa tache : mettre la main à la pâte, préparer les repas et étaler les tables, avec une grande satisfaction de servir et de contribuer à la consécration des valeurs de solidarité et d'entraide en ce mois sacré.

Non loin de là, les jeunes de la localité d'El-Hadjeb, et leurs pairs de la commune de Brida, ont dressé, dès le début du mois de Ramadhan, des tentes d'Iftar pour accueillir les passagers et usagers de la route.

De pareilles actions sont organisées dans d'autres régions, à travers les communes de Laghouat, Aflou, Hassi-R'mel, Ain-Madhi, Ksar El-Hirane.

Bien que non autorisés, ces dizaines de restaurants du Cœur traduisent l'élan de solidarité spontanée manifesté par les jeunes de la région, une tradition séculaire ancrée dans la région, selon des jeunes volontaires.

Mohamed Yousfi (38 ans), un habitué de la préparation des repas de Ramadhan, a affirmé que l'implication des jeunes dans les actions bénévoles durant le mois sacré ne cesse de s'accroitre dans la région, se traduisant par moult actions caritatives collectives.

Pour le jeune Fayçal (22 ans), la journée s'entame après l'Iftar, où les jeunes ne ménagent aucun effort pour débarrasser et ranger les tables, nettoyer les lieux, avant de se lancer à la préparation du repas du S'hour et l'emporter à la gare routière de Laghouat.

De l'avis de Harzallah Bouchoucha (anthropologue), les jeunes s'adonnent, ces dernières années, de plus en plus à des actions d'entraide sociale du fait, estime-t-il, de la circulation facile et fiable de l'information à travers différents supports de communication pour la vulgarisation des actions caritatives.

Mise à profit des réseaux sociaux de communication

Dans l'optique de promouvoir ces actions bénévoles et orienter les passagers et usager de la route, des jeunes ont mis à profit les réseaux sociaux pour inviter les passagers à se rapprocher des points de restauration, se reposer et rompre le jeûne.

Des associations ont également créé des sites électroniques indiquant les points de rupture de jeune tout le long du réseau routier de la wilaya de Laghouat.

Dans le même sillage de solidarité en ce mois de piété et de ferveur, quelques 30.000 familles nécessiteuses de la wilaya de Laghouat ont reçu des enveloppes financières de solidarité de la part de la commune, des services de la wilaya et de la direction de l'Action sociale.

Aussi, pour assurer la quiétude du citoyen en ce mois sacré, près de 600 agents de sécurité ont été mobilisés pour faire régner le calme et assurer la protection des personnes et des biens, en intensifiant les activités des brigades opérationnelles 24/24h, selon les services de la Sûreté de wilaya.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.