Nigeria: La Banque mondiale prête à l'État un fonds de 350 millions de dollars sur une durée de 30 ans.

La Banque mondiale a informé le pays qu'il obtiendrait toutefois une période de grâce initiale de cinq ans pour le remboursement du prêt approuvé en juin 2017 et qui sera déboursé par l'intermédiaire du guichet de crédit de l'Association internationale de développement (IDA).

Selon la fiche d'information sur le prêt, la NEP sera gérée par la Rural Electrification Agency (REA) et tirera parti des investissements du secteur privé dans les mini-réseaux solaires et les systèmes solaires autonomes pour fournir de l'électricité à environ 2,5 millions de personnes et 70 000 MPME.

Il financera également la fourniture d'électricité fiable à sept universités et deux hôpitaux d'enseignement dans le cadre du programme Energizing Education Program (EEP).

« Le programme contribuera à accroître l'accès des ménages, des établissements d'enseignement publics et des micro, petites et moyennes entreprises, mal desservies aux services d'électricité », indique la fiche de synthèse dans sa description.

Les différentes phases du projet

Le projet comprend quatre composantes: la première étant des mini-réseaux hybrides solaires pour le développement économique rural qui seront mis en œuvre dans le cadre d'une approche basée sur le marché et privée pour la construction, l'exploitation et la maintenance de mini-réseaux économiquement viables.

Et sera soutenu par des subventions réduisant les dépenses en capital initiales. Il consiste en un appel d'offres pour une subvention minimale pour les mini-réseaux et un programme de subventions basé sur les performances.

La deuxième composante du NEP, serait des systèmes solaires autonomes pour les maisons et les MPME avec l'intention d'augmenter considérablement le marché des systèmes solaires autonomes au Nigéria afin de fournir un accès à l'électricité à plus d'un million de ménages nigérians et les MPME à un coût inférieur à leurs moyens de service actuels; tels que les petits groupes électrogènes diesel.

Il se compose de subventions pour la mise à l'échelle du marché et de subventions basées sur la performance », ajoute la fiche de synthèse.

La troisième composante du NEP, l'objectif de dynamiser l'éducation fournira une énergie fiable, abordable et durable aux universités publiques et aux hôpitaux universitaires associés.

Tandis que la quatrième consistera en une assistance technique destinée à créer un cadre propice à l'électrification rurale, soutenir la mise en œuvre du projet ainsi que le renforcement des capacités au sein de l'APER. D'autres structures relevant de l'État sont également dans le dispositif.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Confidentiel Afrique

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.