22 Mai 2019

Sénégal: Fatick - 2150 moustiquaires imprégnées aux populations de Bettenty

Bettenty — Le Programme national de lutte contre le paludisme (PNLP) et l'ambassade des Etats-Unis au Sénégal ont procédé mardi à la distribution de 2150 moustiquaires imprégnées à longue durée d'action (MILDA) aux populations de Bettenty (Toubacouta), dans le cadre de la campagne synchronisée de distribution de MILDA conduite de concert avec la Gambie.

Ces lots de moustiquaires ont été symboliquement remis aux représentants des populations locales par le coordonnateur du PNLP, docteur Doudou Sène, et l'ambassadeur des Etats-Unis, Tulinabo Mushingi.

Les moustiquaires ainsi offertes devraient contribuer à la lutte contre le paludisme à Bettenty, un village insulaire de la commune de Toubacouta, dans la région de Fatick, en vue de l'élimination de cette maladie à l'horizon 2030.

Au-delà de cette cérémonie marquée par une forte mobilisation des populations bénéficiaires, cette action vise à "encourager les prestataires sur le terrain, c'est-à-dire les médecins-chefs de district, infirmiers-chefs de poste mais surtout les relais communautaires qui sont au contact des populations lors des opérations de recensement des ménages et de distribution", a déclaré le coordonnateur du PNLP.

"Cette campagne synchronisée de distribution de MILDA, c'est la nôtre, et c'est la seule façon de tendre vers l'élimination du paludisme d'ici à 2030", a-t-il dit en présence de plusieurs autorités administratives, locales et médicales de la région de Fatick (ouest).

"Nous comptons distribuer dans le cadre cette campagne synchronisée 11 millions de moustiquaires entre les deux pays, soit une moustiquaire pour deux personnes", a rappelé docteur Doudou Sène.

Il a salué "les efforts colossaux" faits par l'Etat du Sénégal, avec l'appui de ses partenaires dont les Etats-Unis, pour la conduite de cette campagne de distribution de masse de MILDA.

"Le peuple américain que nous remercions a mis énormément de ressources pour que les moustiquaires puissent accéder jusqu'aux coins les plus reculés de ce pays, donc il faudra bien les utiliser", a-t-il lancé aux habitants de Bettenty.

Il leur a demandé de "ne pas transformer les moustiquaires en filets de pêche ou de clôture de jardins (...). Les moustiquaires sont conçues pour se coucher dedans et se protéger des moustiques pour toute la nuit, pour toute la famille, et pour toute l'année", a ajouté docteur Sène.

L'ambassadeur des Etats-Unis Tulinabo Mushingi s'est de son côté félicité du partenariat entre son pays, le Sénégal et la Gambie, dans le cadre de cette lutte transfrontalière contre le paludisme.

"Nous tous, nous sommes engagés à travailler avec tout le monde, pour essayer de sensibiliser la population dans l'utilisation des moustiquaires imprégnées à longue durée d'action, pour toute la nuit, pour toute la famille et pour toute l'année", a répété le diplomate.

Selon lui, l'engagement de la partie américaine s'est traduit par un appui de 3,5 millions de moustiquaires offerts au Sénégal sur les 11 millions à distribuer aux populations sénégambiennes.

Sénégal

Quand l'industrie de farine de poisson détourne la nourriture et les moyens de subsistance

Greenpeace Afrique demande aux gouvernements des pays d’Afrique de l’Ouest de mettre fin à… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2019 Agence de Presse Sénégalaise. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.