Sénégal: L'AIBD "pas certain" d'atteindre sa croissance de l'année dernière (gestionnaire)

Thiès — L'Aéroport international Dakar Blaise Diagne de Diass (AIBD), avec une croissance de 6,9% en fin avril, n'est pas sûr d'atteindre cette année les 9,77% de croissance annuelle qu'il avait obtenus en 2018, a indiqué Xavier Mary, directeur général de LAS, la société gestionnaire.

En 2018, l'AIBD avait fait une progression de +9,77%, pour un trafic total de 2,4 millions de passagers, a indiqué M. Mary, qui rencontrait les journalistes, mardi, lors d'un "ndogou de presse" à Thiès.

Cette croissance "au-dessus de la moyenne africaine" dénote du "dynamisme" de l'AIBD, en lien notamment avec l'arrivée de compagnies aérienne et au lancement de Air Sénégal, a-t-il noté.

"Cette année, je ne suis pas certain que nous fassions autant, mais on fera en sorte d'atteindre des niveaux qui sont supérieurs à la moyenne africaine", a relevé le directeur général de la société Limak-AIBD-Summa (LAS) qui gère l'aéroport Dakar Blaise Diagne.

Il précise que l'aéroport était à 6,9% en fin avril dernier, ajoutant que l'infrastructure aéroportuaire, n'ayant pas reçu de nouvelle compagnie, s'est retrouvée avec un trafic "légèrement inférieur".

Avec le Ramadan, certaines compagnies ont diminué leurs vols, a-t-il relevé, non sans noter qu'une croissance de l'ordre de 6% reste "bonne" par rapport à la moyenne africaine, autour de 4%.

Une évaluation à la fin de l'année permettra de comparer la performance de 2019 à celle de 2018, a-t-il dit.

L'aéroport Dakar Blaise Diagne figure dans le "top 10" en Afrique, affirme pour sa part le secrétaire général de LAS, Papa Mahawa Diouf, citant un récent classement, sans préciser lequel.

L'équipe de l'AIBD travaille à développer son activité, en mettant sur place un nouveau service chargé d'aller démarcher de nouvelles compagnies aériennes, "sans oublier de contribuer au développement" de la compagnie nationale Air Sénégal, a souligné Xavier Mary.

Avec ses 33 compagnies régulières et cargos et 40 destinations, l'AIBD, avec un personnel de 658 employés, a traité 35.410 tonnes de fret en 2018, avec 27.640 mouvements d'avions, a-t-il noté.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.