Algérie: Lancement de la campagne "Ramadhan sans accidents"

Alger — Le Directeur général du Centre national de prévention et de sécurité routière (CNPSR), Ahmed Nait El Hocine a mis l'accent sur l'importance d'organiser une campagne de sensibilisation pour réduire le nombre des accidents de la circulation, en hausse durant le mois de Ramadhan, principalement en raison du facteur humain (95%).

Sous le slogan "Ramadhan sans accidents", cette campagne lancée aujourd'hui (lundi) jusqu'au 29 mai, s'inscrit dans le cadre des efforts du CNPSR visant à réduire le nombre des accidents de la circulation durant le Ramadhan, en raison de la hausse de leur nombre, ainsi que de celui des morts et des blessés, notamment lors de la première quinzaine de ce mois, soit une hausse de 3% par rapport à la même période du Ramadhan 2018, a déclaré à l'APS le DG du CNPSR.

A travers cette campagne, le CNPSR vise à sensibiliser les usagers de la route et les conducteurs aux dangers de la conduite de nuit où les indicateurs de risques se multiplient à cause de la dynamique caractérisant ce mois, en raison des nombreux déplacements, a-t-il expliqué.

Le Centre s'attèle également à intensifier les émissions d'information pour développer la conscience routière chez les usagers de la route en général et les conducteurs en particulier, notamment à travers des actions menées sur le terrain dont la sensibilisation des usagers de la route au niveau de la promenade des Sablettes.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.