Congo-Kinshasa: Arrestation de Lambert Mende - Un commissaire suspendu

Lambert Mende Omalanga

En République démocratique du Congo, l'ancien porte-parole du gouvernement, Lambert Mende, a été arrêté le weekend dernier.

Une interpellation musclée qui a eu des conséquences. En effet, le commissaire Vital Awashongo, qui avait procédé à cette arrestation, a été suspendu de ses fonctions pour une durée de 30 jours.

Le ministre de l'Intérieur intérimaire, Basile Olongo, affirme qu'il s'agit là d'une sanction pour non-respect des procédures, mais maintient que Lambert Mende s'est rendu coupable en détenant ce diamant de 87 carats à son domicile.

Quand bien même, la flagrance est là, il y a une procédure à suivre.

De son côté, Lambert Mende, député au Sankuru, affirme qu'il s'agit là d'un règlement de comptes avec Basile Olongo puisque leurs partis, dit-il, sont rivaux dans le Sankuru.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.