22 Mai 2019

Madagascar: Aéroport international Toamasina - Renforcement de la préparation aux cyclones

Le littoral Est est la zone la plus fréquemment frappée par les catastrophes naturelles, notamment les cyclones.

Pour renforcer la préparation à ces catastrophes et améliorer la capacité à faire face à l'afflux soudain de secours en cas de catastrophe naturelle majeure, le Groupe Deutsche Post DHL, société leader de la messagerie express et de logistique, le bureau-pays du PNUD (Programme des Nations Unies pour le Développement) et l'OCHA (Bureau des Nations Unies pour la Coordination des Affaires Humanitaires) font équipe avec le BNGRC (Bureau National de Gestion des Risques et des Catastrophes) et l'Aéroport international de Toamasina représenté par l'Aéroport de Madagascar ( ADEMA) pour la tenue du 20 au 24 mai 2019 d'un atelier de quatre jours intitulé GetAirportsReady for Disaster (GARD).

« Les mesures de préparation aux catastrophes doivent améliorer la capacité des aéroports à gérer l'aide humanitaire d'urgence, même dans les scénarios de pire chaos. Ce n'est que de cette façon que les travailleurs humanitaires pourront faire correctement leur travail et que le pays pourra sauver autant de vies que possible et permettre à l'aviation d'atteindre les objectifs d'humanité et de développement durable », a affirmé Marie Dimond, représentante résidente du PNUD à Madagascar.

Implications. De son côté, Chris Weeks, directeur des Affaires Humanitaires du Groupe Deutsche Post DHL a noté que, grâce à leur expertise dans la logistique et en partenariat avec le PNUD, DHL a déjà collaboré pour l'organisation d'ateliers GARD dans près de 50 aéroports dans 25 pays, et formé plus de 1 200 personnes dans des aéroports à travers le monde. « L'atelier GARD nous permet de travailler avec les autorités pour renforcer la capacité des aéroports à répondre à l'afflux des secours après des catastrophes naturelles. Cet atelier contribue également à améliorer la coordination générale entre les diverses organisations participant aux opérations de secours en cas de catastrophe », a-t-il indiqué. Pour sa part, Yves Andrianaharison, Country Manager de DHL Madagascar a souligné que, durant les catastrophes naturelles, l'aéroport devient le centre du soutien international après une catastrophe naturelle. « Le programme GARD est coordonné conjointement avec les parties prenantes nationales - des autorités aéroportuaires aux services d'urgence tels que la force mobile spéciale, l'escadron d'hélicoptères de la police, ainsi que le responsable de la sécurité. Il est donc essentiel de préparer toutes les parties prenantes concernées, à pouvoir travailler main dans la main dans cette situation, et à élaborer un plan de secours qui répondra mieux à une urgence et à son impact humanitaire », a-t-il déclaré.

Madagascar

Accueil des Barea - La population également en liesse à Ambositra

Les personnes en situation de handicap n'ont pas été laissées en reste. Plus »

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.