22 Mai 2019

Cote d'Ivoire: Ouattara échange avec le ministre français de l'intérieur

Le Président de la République, Alassane Ouattara, a échangé ce dimanche 19 mai 2019, en début de soirée, à sa résidence sise à Cocody Riviera - Golf, avec le ministre français de l'Intérieur, M. Christophe Castaner.

Le ministre français de l'Intérieur a réaffirmé le soutien de la France à la Côte d'Ivoire et au Président Alassane Ouattara, et a évoqué avec le Chef de l'Etat les relations de coopération entre les deux pays, notamment la lutte contre le terrorisme, les différentes formes de criminalité et la migration irrégulière.

Sur cette dernière question, M. Christophe Castaner a révélé que la France accueille de nombreux étudiants ivoiriens dans le cadre de la migration régulière, ainsi que d'autres Ivoiriens qui y viennent dans le cadre de la coopération économique ou des regroupements familiaux.

Mais à côté de ces personnes, se trouvent d'autres Ivoiriens qui viennent en France de manière irrégulière.

A ce niveau, il a précisé que la France et la Côte d'Ivoire ont convenu de conjuguer leurs efforts pour mieux adresser la question, de façon à éviter cette migration irrégulière qui comporte beaucoup de risques.

Le ministre français de l'Intérieur a réaffirmé sa foi en la Côte d'Ivoire, « un pays sûr, en développement, puissant politiquement et économiquement ».

Notons que le ministre d'Etat, ministre de la Défense, Hamed Bakayoko, le ministre de l'Intérieur Sidiki Diakité et des membres du cabinet présidentiel ainsi que l'ambassadeur de France en Côte d'Ivoire, Gilles Huberson, ont pris part à la rencontre.

Cote d'Ivoire

Les évêques de Côte d'Ivoire lancent un appel à la paix

À mesure qu'approche la présidentielle de 2020, les discours politiques se durcissent et font grandir… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2019 Le Patriote. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.