Angola: Les recettes fiscales atteignent 17 milliards de kwanzas dans la 4è région

Lobito — Le paiement des impôts effectué de janvier en mars 2019 a rapporté près de 17 milliards de kwanzas à l'Administration générale du recouvrement des Taxes « AGT », au niveau de la 4è Région fiscale du pays, soit sept milliards de plus que le montant encaissé par la même institution dans la période homologue de l'année 2018.

Selon la directrice de la 4è Région fiscale, Nara Júnior, les recettes fiscales perçues au premier trimestre 2019 ont été supérieures à 74 pour cent, par rapport à celles des trois premiers mois de l'année antérieure, au cours desquelles 10 milliards de kzs ont été gagnés dans cette zone.

Mettant en relief la croissance des recettes dans cette région fiscale (composée des provinces de Benguela, de Bié, de Cuanza Sul et de Huambo), elle a dit que depuis début 2019 jusqu'au mois de mars, le montant perçu avait dépassé celui des prévisions faites en cette période de l'année en cours.

Dans une interview à la presse, à Lobito, ville portuaire de la province de Benguela, la responsable a souligné que cette croissance était due au paiement des impôts enregistré au cours du premier trimestre de l'année 2019, dans cette région fiscale composée des provinces de Benguela, de Bié, de Cuanza Sul et de Huambo.

Parlant du niveau de perception par répartitions fiscales, elle a souligné que la réparation de Lobito, qui contrôle 1000 contribuables, était celle qui avait encaissé plus pour l'Etat, suivie de celles de Benguela, de Huambo et de Sumbe, chef-lieu de la province de Cuanza Sul.

Contrôlant environs 3000 contribuables, la 4è Région fiscale a sous sa tutelle 17 répartitions fiscales, quatre délégations douanières et quatre postes de service fiscal, repartis entre les provinces de Benguela (dont la municipalité de Lobito est le siège régional), de Bié, de Cuanza Sul et de Huambo.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.