Cote d'Ivoire: Assemblée nationale - Le calendrier des travaux adopté, l'opposition boycotte

Le calendrier des travaux de l'Assemblée nationale pour la période du 20 mai au 1er août 2019 a été adopté hier en plénière. Au total, 50 projets de loi seront examinés durant la période. Fait marquant de cette séance, le boycott des députés de l'opposition.

Les élus du groupe parlementaire PDCI, Vox Populi et Rassemblement ont à nouveau boycotté la séance. Comme lors de l'élection d'Amadou Soumahoro à la tête de l'Assemblée nationale le 7 mars dernier et de la mise en place du bureau de l'institution.

Ce boycott n'a pas empêché les travaux de se dérouler. 139 députés étaient présents sur 252 siégeant. Pour Amadou Soumahoro, la séance pouvait valablement se tenir parce que le quorum qui est de 127 députés a été atteint.

Le président de l'Assemblée nationale a réitéré sa volonté de poursuivre les discussions avec l'opposition. « Nous sommes en discussions avec les députés de l'opposition.

Nos positions se sont fortement rapprochés », a-t-il fait savoir. Mais, il a tenu à préciser que le groupe parlementaire majoritaire, doit être majoritaire dans le bureau. « Il n'est pas normal que l'opposition qui est minoritaire soit majoritaire dans le bureau », a insisté le président de l'Assemblée nationale.

Le député de Séguéla a aussi rappelé que de tout temps, la composition du bureau est obtenue à la suite d'un arrangement politique. Il a invité ses pairs à se mettre résolument au travail. « Nous avons accusé beaucoup de retard.

Je suggère que nous puissions travailler 5 jours sur 7 au lieu de 3 sur 7 comme par le passé », a sollicité Amadou Soumahoro.

Non sans indiquer que le boycott est une expression démocratique. « Il y a des pays où les opposants boycottent une session entière. Le député peut être présent et voter contre les textes qui lui sont soumis. C'est aussi, une sorte de boycott », a-t-il expliqué.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Patriote

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.