22 Mai 2019

Cote d'Ivoire: Droits de l'Homme - Le CNDH et l'Assemblée nationale jettent les bases de leur interaction

Une délégation du Conseil National des Droits de l'Homme (Cndh), conduite par Madame Namizata Sangaré, a effectué une visite de travail à l'Assemblée Nationale, le 21 mai 2019.

Au terme de cette rencontre, la présidente du Cndh a fait le point des échanges à la presse. Il s'agissait pour le Cndh, aux dires de sa présidente, de marquer sa reconnaissance à l'Assemblée Nationale pour avoir dotée le Cndh d'une loi habilitante qui est conforme aux principes de Paris.

Mais au-delà, de jeter les bases d'une interaction entre les deux institutions, conformément à la loi 2018-900 du 30 novembre 2019, loi habilitante du Cndh qui institue en son article 3, une interaction entre le Cndh et des institutions de la République, notamment le Président de la République, l'Assemblée Nationale et le Sénat.

En effet, le rapport annuel sur l'état des Droits de l'Homme et le rapport d'activités du Cndh font l'objet de présentations à l'Assemblée Nationale et au Sénat et donnent lieu à des débats.

Cette interaction se fonde sur les principes de Belgrade qui tracent le cadre de collaboration entre les Institutions Nationales des Droits de l'Homme (Indh) et les Assemblées Nationales.

A l'issue de cette rencontre qui s'est avérée très fructueuse à ses yeux, la Présidente du Cndh, Mme Namizata Sangaré, s'est dite très satisfaite de l'accueil.

Elle a également salué la disponibilité du Président de l'Assemblée Nationale, M. Amadou Soumahoro pour la qualité des échanges qui augurent d'une bonne collaboration entre les deux institutions.

Cote d'Ivoire

Propos de Valentin Kouassi, président de la Jpdci urbaine

Le président national de la jeunesse urbaine du Parti démocratique de Côte d'Ivoire est en… Plus »

Copyright © 2019 Fratmat.info. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.