Togo: Les jeunes Togolais font bouger l'univers digital

22 Mai 2019
interview

La première édition du Forum de l'entrepreneuriat numérique et estudiantin (FENES) aura lieu le 31 mai prochain.

Cette initiative soutenue par la GIZ (coopération allemande) réunira les acteurs du numérique et les jeunes qui souhaitent se lancer dans l'aventure du numérique.

'Il y a un potentiel énorme de développement dans le secteur du digital', souligne Carina Lange de la GIZ qui soutient le Programme formation professionnelle et emploi des jeunes (ProFoPEJ),

 Quel regard portez vous sur l'écosystème entrepreneurial togolais ?

Il est à ses débuts, mais y a beaucoup de potentiel. Nous devons travailler davantage en synergie avec les jeunes.

Dans ce cadre, le numérique est très important pour le développement d'un pays. Il permet aux jeunes de se rattacher facilement au marché mondial.

Dans l'éducation, notamment, il contribue à favoriser les offres de formation sur mesure et d'individualiser l'apprentissage.

Il y a beaucoup d'avenir pour l'entrepreneuriat dans le domaine du digital au Togo, c'est un secteur en forte croissance.

J'ai vu éclore beaucoup de projets développés par des jeunes grâce à l'intelligence artificielle. Je ne sais par où commencer et par où finir.

Si le digital est bien conçu, il a un pouvoir inclusif. C'est pourquoi on veut être actif dans ce domaine et donc la coopération allemande encourage ce genre de transformation.

Comment la GIZ intervient concrètement ?

Nous mettons en place des synergies en accompagnant les jeunes porteurs de projets et en rassemblant le maximum d'acteurs du secteur.

Raison pour laquelle vous soutenez FENES

Exactement. Nous appuyons techniquement et financièrement cette manifestation. Nous encourageons fortement cette initiative car c'est une formidable opportunité pour l'écosystème entrepreneurial des jeunes au Togo surtout en terme d'innovation numérique.

Ce forum est une manière de montrer aux yeux du monde comment les jeunes Togolais font bouger l'univers digital.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.