Afrique de l'Ouest: Ffraude supposée sur l'âge de deux joueurs guinéens - L'entraineur du Nigeria salue les sanctions contre le Syli

L'entraîneur des «Golden Eaglets» du Nigeria, Manu Garba, s'est félicité lundi dernier, de la décision prise par le jury disciplinaire de la CAF.

Lors de sa réunion tenue le 12 mai dernier sur l'affaire dite de fraude supposée sur les âges des joueurs Ahmed Tidiane Keïta et Aboubacar Conté dans le cadre du match Sénégal-Guinée du 18 avril, au tournoi final de la Coupe d'Afrique des Nations U17 (Tanzanie), il avait recommandé la disqualification du Syli U-17 et son remplacement par le Sénégal en perspective de la coupe du monde

Le sélectionneur des U-17, Manu Garba, est en colère contre le Syli Cadets. Il l'a manifesté en saluant sa disqualification par le jury disciplinaire de la CAF et son remplacement à la coupe du monde par le Sénégal.

La Guinée, rappelle-t-on avait éliminé le Nigéria en demi-finale de la compétition par tirs au but. Pour Manu Garba, «l'utilisation par la Guinée de joueurs» n'ayant pas l'âge requis pour prendre part à cette compétition, «a empêché son équipe à se qualifier pour la finale». M. Garba a fait cette sortie lundi dernier à l'agence de presse nigériane que nous avions visité.

Pour lui, «la Guinée mérite les sanctions qui lui sont infligées», ajoutant que «cela aurait un effet dissuasif sur les autres pays». Il a soutenu que son équipe a finalement perdu face à une «équipe trop âgée qui aurait dû être pénalisée plus tôt».

«Le Nigéria aurait pu jouer la finale contre le Cameroun si la CAF avait agi pendant la compétition», soutient-il. Mais l'instance faîtière du football africain avait débouté le Sénégal qui avait déposé une réclamation en attendant d'avoir plus amples informations.

«C'est une bonne leçon qui va pousser chaque pays à vérifier correctement les données des joueurs. Pour la Guinée, ils le méritent parce que les deux joueurs ont deux passeports internationaux qui présentent des différences d'âge», a déclaré Manu Garba.

Pour rappel, les deux «jeunes» joueurs guinéens, Aboubacar Conté et Ahmed Tidiane Keïta avaient pris part au tournoi «Dream Club» du Japon en 2017, avec des passeports sur lesquels l'année de naissance mentionnée était 2001, avant de se retrouver à la CAN 17 avec des passeports différents (2002).

DES FELICITATIONS AU SENEGAL

Le sélectionneur du Nigeria a aussi félicité le Sénégal pour avoir permis de «démasquer» les deux supposés «cadets» du Syli.

«Il faut féliciter le Sénégal d'avoir pris la deuxième place dans la compétition après la disqualification de la Guinée et en même temps, il va prendre part à la Coupe du monde», a indiqué M. Garba. Pour le moment, la Guinée a interjeté appel et soutient être dans son droit.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.