Gabon: UNESCO - Le Gabon et la Centrafrique à la Semaine Africaine 2019

Tout comme auprès de l'ensemble des délégations du Groupe africain, La Semaine Africaine occupe une place tout à fait particulière chez les Gabonais et les Centrafricains.

Le Gabon est représenté à l'événement par Rachel Annick Ogoula Akiko épouse Obiang Meyo, dont la première préoccupation est d'en assurer une bonne présidence durant son mandat. Depuis le 31 janvier dernier, la déléguée permanente du Gabon avait succédé à son homologue malien, Oumar Keita, au poste de la présidence tournante du Groupe Afrique de l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (Unesco).

Lors de l'inauguration de cet événement symbolique, la présidente a salué la présence de la directrice générale de l'Unesco, Audrey Azoulay, et du corps diplomatique accrédité en soulignant le rôle déterminant joué par son homologue du Kenya, Phyllis Kandié, présidente de la coordination de la Semaine Africaine. L'activité lui permettant de parler au nom d'une Afrique unie et plurielle, en symbiose avec le thème « Paix, innovation et développement durable en Afrique ». Un thème qu'elle a affirmé défendre car il est « en adéquation avec la vision de l'Afrique défendue lors de la Conférence mondiale sur l'intelligence artificielle en France, au Maroc et en Chine ». Un sujet pour lequel de plus en plus de jeunes du continent se passionnent, « mais également synonyme du développement durable et de paix ».

Du côté de la République centrafricaine, la présence est symbolisée, entre autres, par l'exposition des peintures. Le pays, représenté par Michel Gbezera-Bria, poursuit son implication auprès de l'Unesco par l'éducation, l'action, la diplomatie et la sauvegarde du patrimoine.

A propos du patrimoine, la République centrafricaine compte déjà à son actif deux biens inscrits sur la liste du Patrimoine mondial : le Parc national du Manovo-Gounda St Floris en 1988 et le Tri national de la Sangha en 2012.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.