Congo-Brazzaville: Distinction d'Antoinette Sassou N'Guesso par l'OMS - La délégation congolaise exprime sa fierté

Des autorités congolaises ayant pris part à l'ouverture de l'assemblée mondiale de la santé à Genève (Suisse) ont exprimé leur satisfaction suite à la distinction honorifique attribuée à la première dame du Congo pour son combat mené dans la lutte contre la drépanocytose.

Jacqueline Lydia Mikolo

C'est un immense honneur pour le Congo d'avoir été le pays qui a été distingué au travers l'épouse du chef de l'Etat, pour sa contribution à la lutte contre la drépanocytose. C'est la première fois que cela se passe. Les Congolais peuvent être fiers de ce que la première dame a accompli et porté le nom du Congo au plus haut niveau de la santé mondiale. Etre distinguée devant les représentants de plusieurs pays et organisations internationales est pour nous un jour de joie. Grâce à elle, des grandes avancées ont été faites au Congo. Un pays pionnier en matière de lutte contre la drépanocytose.

Anatole Collinet Makosso

C'est une journée de reconnaissance mutuelle. La première dame du Congo, présidente de la Fondation Congo Assistance, a mené un combat pour que la drépanocytose soit reconnue comme problème de santé publique après un siècle depuis sa découverte. Et, il a fallu attendre que la communauté internationale reconnaisse cette maladie génétique comme problème de santé publique. Aujourd'hui, la drépanocytose a permis de reconnaître la personne de Mme Antoinette Sassou N'Guesso comme actrice dans le domaine de la santé. Lorsque vous accomplissez les bonnes œuvres, elles vous suivront où que vous soyez. La reconnaissance arrive toujours là où l'on s'attend le moins.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.