Angola: Des entreprises françaises et suisses fournissent du carburant à l'Angola

Luanda — La compagnie pétrolière française Total Oil Trading SA (TOTSA) fournira de l'essence sur le marché angolais au cours des 12 prochains mois, a annoncé mardi la compagnie pétrolière angolaise, Sonangol.

La Société Nationale angolaise de carburant d'Angola (Sonangol) ajoute que, pour la même période, la fourniture de diesel et de gasoil de mer sera sous la responsabilité de la société suisse Trafigura, qui opérait déjà sur le marché angolais.

La décision est basée sur les résultats d'un concours international dans lequel les deux sociétés ont été sélectionnées parmi neuf concurrents: BB Energy, BP, ETS (ENI), Glencore, Gunvor, Litasco, Trafigura, Totsa (TOTAL) et Vitol.

Dans l'appel d'offres lancé le 27 février 2019, 29 entreprises, y compris celles qui fournissent actuellement les respectifs produits, ont été invitées à assurer la compétitivité et l'efficacité nécessaires en termes de résultats.

L'Angola, bien que deuxième producteur de pétrole de l'Afrique subsaharienne avec 1,5 million de barils par jour, ne produit que 20% des produits pétroliers qu'il consomme à la raffinerie de Luanda, les 80% restants étant importés.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.