Angola: Le pays et le Portugal signent un mémorandum sur la biodiversité

Luanda — Un mémorandum d'entente pour développer, coordonner et guider la recherche scientifique dans le domaine de la biodiversité, à travers des universités du pays a été signé mardi, à Luanda, entre l'Institut national de la biodiversité et des zones de conservation du ministère de l'Environnement (INBAC) et le Centre de recherche en biodiversité et ressources génétiques du Portugal (CIBIO).

Se confiant à la presse, le directeur général de l'INBAC, Aristófanes Romão da Cunha Pontes, a déclaré que l'objectif était d'autonomiser l'Angola, pays riche en biodiversité, en connaissances sur son écosystème, afin de tirer parti, de poursuivre et de soutenir le processus de recherche scientifique voulu.

Il a indiqué avoir travaillé avec certaines universités du pays, ce qui a abouti au lancement récent de l'Atlas des reptiles. En perspective, il y a l'enquête et la recherche scientifique sur les mammifères de petite et moyenne taille.

L'intention est de diffuser les travaux de recherche faits qui doivent être publiés.

Le responsable a expliqué que les études réalisées permettaient de savoir scientifiquement ce qui existe en réalité, comme espèces considérées comme disparues et d'autres qui n'ont jamais existé dans la région.

Il conseille le combat sans merci de pratiques comme la consommation de viande de gibier, le brûlage de forêts et de parcs, afin de préserver la biodiversité.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.