Angola: Acteurs mondiaux de la santé réunis à Genève

Le virus Ebola en progression en RDC va planer dès lundi sur les travaux de 194 pays de l'Assemblée mondiale de la santé (AMS) à Genève. Face à ce type de crises, la Suisse va insister sur son appel à l'action pour la santé pour tous dans les situations d'urgence.

Les représentants des Etats membres de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) devront faire face à un agenda très lourd avec plus de 70 sujets à discuter. Derrière le menu dense qui attend les délégués, l'augmentation des cas et des décès liés à Ebola en République démocratique du Congo (RDC) va habiter les dix jours de la réunion.

Selon les derniers chiffres, près de 1800 personnes ont été infectées ou sont suspectées de l'être. Le nombre de décès authentifiés dépasse les 1000 et plusieurs centaines de personnes ont été soignées avec succès, selon les autorités congolaises. Face à l'impossibilité de contrôler l'épidémie après presque une année, l'OMS vient d'annoncer un dispositif plus proche des communautés affectées par le virus.

A l'AMS, une discussion sur Ebola sera organisée mardi, alors que les acteurs de la réponse internationale face à l'épidémie sont confrontés à des assauts de groupes armés ou d'individus. Un hommage sera notamment rendu au médecin épidémiologiste de l'OMS, tué en pleine réunion il y a quelques semaines en RDC.

Pour le conseiller fédéral Alain Berset, cette situation sera l'occasion de mettre à nouveau l'accent sur l'appel à l'action lancé par la Suisse pour la santé pour tous et la protection du personnel de santé dans les zones de crise et de conflits. Cette question constituera la «priorité» suisse pour les dix jours de l'Assemblée, a précisé à Keystone-ATS la porte-parole du Département fédéral de l'Intérieur (DFI) Nicole Lamon.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.