Angola: Le Chef de l'Etat visite l'ISTAM et la ville pilote de Malanje

Malanje — Le Président de la République, João Lourenço, a été informé ce mercredi de l'état d'avancement des travaux de l'Institut de technologie agroalimentaire de Malanje (ISTAM) et de la ville pilote locale, située dans le quartier Carreira de Tiro 2.

S'adressant à l'ANGOP, le directeur général de l'ISTAM, Guilherme Pereira, a révélé que, bien que les travaux soient terminés depuis 2017, l'institut manquait d'équipement dans les secteurs académiques et pour les laboratoires.

Guilherme Pereira, qui n'a pas avancé de chiffres, a expliqué que le gouvernement angolais avait débloqué des fonds pour l'acquisition en France d'équipements destinés à cette institution, qui devrait arriver dans le pays en juin prochain.

Le projet comprend 10 salles de classe, neuf laboratoires (sept de recherche et deux de transformation d'aliments), une bibliothèque et 19 bureaux, qui garantiront la formation technologique des citoyens nationaux, en particulier ceux de la province de Malanje.

Outre l'ISTAM, le Chef de l'Etat a visité les travaux de la ville pilote de Malanje, dont l'exécution physique est d'environ 13%, étant prévue la construction de 14 bâtiments, avec 212 appartements et des projets sociaux, tels qu'un hôpital, une crèche, une école, un poste de police, des entre autres, sur une superficie de sept hectares.

Le secrétaire d'État à l'Aménagement du territoire, Manuel Pimentel, a indiqué que la Ville pilote de Malanje, budgétisée à 35 millions de dollars, bénéficiera, dans un premier temps, à 212 familles.

Il a souligné que le gouvernement mobilisait des entrepreneurs afin de financer le projet de renforcement des centrales dans le pays, de faire face aux contraintes financières et d'éviter les arrêts de travail.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.