Congo-Brazzaville: Coopération - Denis Sassou N'Guesso appelle la Russie à soutenir le Congo dans la protection d'une tourbière tropicale

En visite à Moscou, le chef de l'Etat congolais a fait une adresse, le 22 mai à la Douma, dans laquelle il a appelé la Russie à soutenir les efforts de son pays dans la protection de l'écosystème, le plus important du monde.

« La découverte récente de la tourbière tropicale, la plus grande au monde avec des réserves considérables de carbone sur une étendue humide et marécageuse de 145 000 km2, impose un cadre de dialogue incontournable à la communauté internationale », a déclaré Denis Sassou N'Guesso.

« C'est ici le lieu d'appeler la Fédération de Russie à appuyer notre pays dans la protection de cet écosystème fragile à l'effet de soutenir la mise en œuvre opérationnelle de la Commission climat du Bassin du Congo et du Fonds bleu pour le Bassin du Congo », a-t-il ajouté.

Devant le parlement russe, le président Denis Sassou N'Guesso a évoqué le projet de construction, avec l'appui du Kremlin, d'un oléoduc devant traverser le Congo sur près de 1000 km.

« Ce projet pourrait offrir à nos deux pays l'opportunité d'une grande action qui s'inscrira durablement dans l'histoire de notre coopération », a dit le chef de l'Etat.

Ce pipeline qui sera dédié à la fourniture des produits pétroliers et gazeux devrait relier les villes de Pointe-Noire, de Brazzaville et de Ouesso.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.